Le confort thermique : un atout du bien vieillir à domicile

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : BIEN-VIVRE CHEZ SOI

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Qu’est-ce que le confort thermique dans une maison ? Pourquoi est-il important y compris dans le cadre du bien-vieillir à domicile et comment l’atteindre ?

Le confort thermique, indispensable pour bien vivre et bien vieillir chez soi

Le confort thermique d’une maison est essentiel au bien-être de ses habitants. Que vous soyez frileux ou non, votre logement doit être agréable à vivre tout au long de l’année. Vous devez avoir assez chaud en hiver, et ne pas souffrir de la chaleur en été. Alors quels sont les éléments qui ont une influence sur ce confort ? Vers quelles solutions se tourner pour profiter d’un logement confortable au quotidien ? Et pour quel système de chauffage opter ?

Le confort thermique : définition

Le confort thermique est la sensation physique de bien-être dans l’habitat. Cette notion relative dépend de la sensibilité de chaque habitant (que vous chauffiez votre maison avec un poêle à bois ou un radiateur électrique à inertie). En effet, il n’existe pas un confort thermique unique et universel. Nous réagissons tous différemment face aux variations de température et n’avons pas la même perception de la sensation de froid ou de chaud.

Le confort thermique est influencé par plusieurs paramètres :

  • la température ressentie à l’intérieur du logement : elle dépend du mode de chauffage choisi et prend en compte : la température de consigne : elle doit être réglée entre 19 et 20 °C en hiver, et abaissée de 2 à 3 °C pendant la nuit ou en cas d’absence des habitants. Pour que le logement soit agréable à vivre, la température ambiante doit être relativement constante (les écarts de températures trop importants au cours de la journée doivent être évités) ;
  • la température des parois : pour améliorer le confort thermique de la maison, la température des parois doit se rapprocher le plus possible de la température de l’air ambiant. Un mur froid, un sol froid ou une fenêtre à simple vitrage émettent un rayonnement froid, à l’origine d’une sensation désagréable en hiver. L’installation de fenêtres à double vitrage permet par exemple d’éviter ce phénomène ;
Hiver - Neige - Froid - Thermomètre
  • le taux d’humidité de l’air intérieur : il a une forte influence sur le confort ressenti à l’intérieur du logement. Pour éviter d’avoir à augmenter la température du chauffage en hiver, le taux d’humidité de l’air doit se situer entre 40 et 60 %. Pour optimiser ce taux d’humidité, il est recommandé d’aérer régulièrement vos pièces et si nécessaire de mettre en place une VMC (ventilation mécanique contrôlée).
  • les mouvements d’air : créés naturellement par les différences de températures à l’intérieur du logement, les courants d’air, particulièrement redoutés par les seniors, ont une influence sur le confort thermique de l’habitation. Pour les limiter au maximum, vous devez maintenir une température homogène dans toutes les pièces de votre maison ou de votre appartement ;
  • des facteurs humains : l’âge, l’activité physique et la tenue vestimentaire des habitants du logement ont également une influence sur cette sensation de bien-être.

En tant qu’occupant, c’est vous qui êtes le plus apte à définir si votre logement est confortable, et agréable à vivre au quotidien.

Comment profiter d’une température agréable dans sa maison ?

Pour vivre dans un logement agréable, vous pouvez commencer par vérifier la qualité de son isolation thermique, et vous équiper d’appareils de chauffage performants.

Maintien à domicile - Couple de seniors - Bien vivre chez soi - Une

Vérifier l’isolation thermique du logement

Le toit, les portes extérieures et les fenêtres peuvent être à l’origine de mouvements d’air et d’une déperdition de chaleur dans une maison ou un appartement. Mais des murs mal isolés peuvent aussi provoquer une sensation désagréable de parois froides, et diminuer le confort intérieur.

Pour être agréable à vivre au quotidien, votre logement doit donc être bien isolé. L’état de son isolation thermique doit être vérifié à différents niveaux : le toit et les combles, les fenêtres et autres parois vitrées, les murs et le sol. Plusieurs matériaux isolants (naturels, minéraux ou synthétiques) sont aujourd’hui proposés sur le marché.

Adaptation du logement - Adapter son habitat pour bien vieillir à domicile - Travaux

Ajouter une VMC vous permet également de lutter contre l’apparition et le développement de tâches d’humidité et de moisissures. Ce type de dispositif vous garantit un air sain, renouvelé au quotidien. D’autres astuces vous permettent de profiter d’un maximum de bien-être dans votre logement et votre vie quotidienne. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos articles.

Opter pour un système de chauffage performant

Pour que votre logement soit confortable été comme hiver, vous devez enfin – et surtout – choisir un système de chauffage performant.

Parmi les énergies de chauffage disponibles aujourd’hui, vous pouvez opter pour un chauffage au bois, au fioul, au gaz ou à l’électricité. Si l’installation et l’entretien d’un poêle (à bois ou à granules) et d’une chaudière restent assez compliqués et coûteux, la mise en place de radiateurs électriques est quant à elle relativement facile et économique. Ces appareils de chauffage sont aujourd’hui les plus plébiscités.

Mais il existe plusieurs types de radiateurs électriques. Alors quel modèle choisir ?

Diffusant la chaleur par convection, les radiateurs convecteurs sont à l’origine d’un certain inconfort thermique. Ils ont tendance à assécher l’air, à créer des courants d’air et une sensation de pieds froids (l’air chaud monte au plafond). Les panneaux rayonnants (ou radiateurs radiants) diffusent quant à eux la chaleur par rayonnement infrarouge, offrant ainsi une chaleur douce et agréable. Néanmoins, ils ne profitent d’aucune inertie : ils cessent de produire de la chaleur dès qu’ils sont éteints. Ces deux types de radiateurs électriques restent également très énergivores.

Hiver - Neige - Froid

Certains fabricants de radiateurs électriques (comme Rothelec par exemple) proposent aujourd’hui des systèmes qui combinent les trois fonctions fondamentales de convection, d’accumulation et de rayonnement, pour un confort de chauffe optimal. En plus d’une montée en température rapide et d’une diffusion de la chaleur via des ondes infrarouges (pour une chaleur douce et homogène), ces radiateurs profitent d’une excellente inertie. Leur cœur de chauffe performant leur permet de continuer à chauffer même lorsqu’ils sont éteints. Parfaitement étanches (contrairement aux radiateurs à inertie liquide) et profitant du meilleur pouvoir d’accumulation de la chaleur, les radiateurs à inertie sèche apparaissent aujourd’hui comme les radiateurs électriques les plus performants du marché.

Programmables ou pilotables à distance, certains modèles intelligents profitent également de nombreuses innovations et avancées technologiques. En plus de vous procurer un excellent confort thermique, des applications domotiques leur permettent de s’adapter à vos habitudes de vie. Le chauffage est facile à réguler et à maintenir dans toutes les pièces de la maison, vous permettant ainsi de réaliser d’importantes économies sur votre facture d’électricité.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page