Le département des Hauts-de-Seine détaille son « plan Alzheimer » à l’occasion de la Journée Alzheimer

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : ALZHEIMER

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le Conseil départemental des Hauts-de-Seine, très investi dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer, en fait une de ses priorités. Avec 20 000 personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer dans le département, il devient le premier en Ile-de-France à mettre en place un « Plan départemental Alzheimer ».

Alzheimer, une maladie qui affecte des millions de personnes

Un plan d’action innovant en faveur des personnes atteintes d’Alzheimer

Ce plan, initié en 2010, regroupe différentes actions en faveur des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer. Le Conseil départemental des Hauts-de-Seine réaffirme les mesures en vigueur :

  • Etablissement d’hébergement et Accueil de jour

Conseil départemental des hauts de seineCe type de structures permet aux aidants et aux proches des personnes atteintes d’Alzheimer d’améliorer la prise en charge à domicile. Pour information, le département compte 14 085 places d’EHPAD, EHPA et USLD et accueil de jour, réparties dans 162 établissements : il compte 1 470 places spécialisées, dans 57 unités Alzheimer. Il existe également 186 places d’accueil temporaire (accueil de personnes en cas d’urgence, besoin de répit des aidants…).

Lire aussi : Maladie d’Alzheimer et diminution des capacités sensorielles : une enquête inédite en EHPAD

  • Diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer dans les Hauts-de-Seine (DPMA 92)

Depuis 2007, le Conseil départemental a mis en place un dispositif d’aide au diagnostic. Ce diagnostic a été réalisé auprès 6 336 personnes en 2015, sur ce nombre, 317 personnes ont été diagnostiquées souffrant de la maladie d’Alzheimer.

  • « Questions de famille » : des informations et des réponses en ligne sur hauts-de-seine.fr

Ce service online, consultable sur le site du Conseil départemental, est ouvert depuis septembre 2011 et apporte des réponses aux grandes questions que se posent les familles. Il propose notamment aux internautes plusieurs services (interviews filmées, FAQ, dossier recensant les ressources qualifiées du département des Hauts-de-Seine…).

  • Plateforme téléphonique

Pour répondre à toutes les questions, qu’il s’agisse des personnes malades, des aidants ou des professionnels, le département a ouvert une plateforme téléphonique en avril 2012, gérée en direct par les équipes en interne.

Lire aussi : Journée Mondiale Alzheimer : une priorité pour le Conseil département des Hauts-de-Seine

Source : communiqué de presse du département des Hauts-de-Seine


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page