Le Docteur Cindy Bokobza, lauréate du Prix Harmonie Mutuelle Alzheimer 2021, pour ses recherches sur les conséquences cérébrales à long terme sur la prématurité

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : ALZHEIMER

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

A l’occasion de la Journée Mondiale de la lutte contre la maladie d’Alzheimer, Christine Pouliquen-Sina, Vice-Présidente d’Harmonie Mutuelle et Marion Lelouvier, Présidente du directoire de la Fondation de l’Avenir, ont remis le « Prix Harmonie Mutuelle Alzheimer » à Cindy Bokobza, docteur en neurosciences à l’INSERM, pour ses recherches sur les conséquences cérébrales à long-terme de la prématurité. Depuis 12 ans, Harmonie Mutuelle et La Fondation de l’Avenir contribuent, à travers ce prix, à faire avancer la recherche sur la maladie d’Alzheimer.

Dr Cindy Bokobza

Prix Harmonie Mutuelle Alzheimer, une récompense pour soutenir les projets innovants

La lauréate de l’année 2021, le Dr Cindy Bokobza a concentré ses efforts sur le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer. Elle focalise ses recherches sur les prématurés qui présentent des inflammations et développent des lésions cérébrales menant à des déficits moteurs et/ou comportementaux permanents en vieillissant. Selon ses recherches, ces mécanismes pathologiques sont semblables à ceux observés dans le vieillissement ou les maladies d’Alzheimer et de Parkinson. Les cerveaux des personnes nées prématurément seraient alors plus propices à développer des lésions cérébrales à l’âge adulte.

Cette étude permettrait d’évaluer la prématurité comme un nouveau facteur de risque des maladies neurodégénératives et d’améliorer la prise en charge de ces patients anciens prématurés. De plus, l’analyse précise des mécanismes cellulaires impliqués dans ce vieillissement permettra aussi la détection de la maladie à un stade précoce et l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques.

L’équipe INSERM-UMR 1141, membre du consortium Premstem, est impliquée dans le projet de recherche sur l’impact potentiel des cellules souches mésenchymateuses chez les prématurés. Les résultats pourraient ouvrir des perspectives en matière de diagnostic et de traitements préventifs pour la maladie d’Alzheimer également.

Depuis plus d’une décennie, les projets soutenus par le « Prix Harmonie Mutuelle Alzheimer » se structurent autour de 4 axes de recherches

  • Diagnostiquer plus tôt la maladie
  • Mieux comprendre le fonctionnement de la mémoire
  • Développer de nouvelles thérapies
  • Approfondir la connaissance de la maladie

Déchiffrer la maladie d’Alzeimer

  • 3 000 000 de personnes concernés (médecin et entourage)
  • 1 malade sur 2 ignore qu’il est atteint
  • En 2050 : nombre de personnes atteintes estimées à 2 250 000 soit 3,3 % de la population française
  • 2 à 3 ans : durée moyenne de la pose du diagnostic après le début des premiers symptômes

Harmonie Mutuelle et la fondation de l’Avenir : Un partenariat inscrit dans la durée

En partenariat avec la Fondation de l’Avenir, le prix décerné chaque année à des médecins et des chercheurs permet de faire avancer la recherche médicale autour de la maladie d’Alzheimer. Ce partenariat a d’ailleurs déjà démontré, par des brevets et des publications, sa capacité à améliorer la connaissance scientifique, mais aussi la qualité de vie des malades et de leurs proches aidants.

Le lien entre Harmonie Mutuelle et la Fondation de l’Avenir est plus qu’un simple partenariat. C’est un engagement fort qui permet d’ancrer et arrimer recherche médicale, innovation et valeurs mutualistes autour de la maladie d’Alzheimer. Depuis 12 ans maintenant, nous remettons chaque année ce Prix avec l’envie de récompenser, encourager les chercheuses et chercheurs dont les travaux à la pointe abordent la maladie sous différentes perspectives. Les défis sont majeurs et multiples : améliorer la connaissance scientifique, explorer de nouvelles pistes, faire progresser la qualité de vie des malades et de leurs proches aidants, mieux sensibiliser et informer le grand public. Nos deux entités, aux présidences renouvelées cette année, ont à cœur de pérenniser ce bel engagement.

Marion Lelouvier, présidente du directoire de la Fondation de l’Avenir
Alzheimer-santé-cerveau-Une

Cette pathologie est un véritable enjeu pour le système de santé actuel et de la société. En effet, l’accroissement de l’espérance de vie et le vieillissement de la population entraînent une augmentation de la maladie.
En France, plus de 1 250 000 personnes, soit 1,83 % de la population française, sont atteintes par la maladie et 225 000 cas sont diagnostiqués chaque année. Alors, pour Harmonie Mutuelle, se battre contre la maladie d’Alzheimer tout en répondant aux besoins de financements des projets, est la preuve de sa volonté d’améliorer l’accès et la qualité de la médecine pour tous.

La maladie d’Alzheimer est un défi de santé publique et un enjeu de protection sociale important. Forts de nos valeurs mutualistes, nous soutenons, grâce au « Prix Harmonie Mutuelle Alzheimer », les projets les plus innovants qui permettront à court ou long terme de réaliser une identification plus précoce du risque de développer une maladie d’Alzheimer. Pour Harmonie Mutuelle, il est essentiel de montrer l’exemple en donnant la voix et les moyens aux chercheurs pour détecter, prévenir, et guérir les malades de cette pathologie. Cette mobilisation autour de la lutte contre la maladie d’Alzheimer depuis plus d’une décennie, est un des engagements clairs de la mutuelle pour permettre l’accès à un meilleur système de santé pour tous. En tant que mutuelle de santé qui protège 5 millions de personnes, notre mission est d’aider et d’accompagner les patients et leur entourage, qui sont confrontés à cette maladie.

Christine Pouliquen-Sina Vice-présidente d’Harmonie Mutuelle

Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page