« L’EHPAD, un véritable chez soi ? » : retour sur la UP Pro du GROUPE SOS Seniors

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : EHPAD & MAISONS DE RETRAITE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le 12 février 2020, le GROUPE SOS Seniors a organisé une UP Pro au café Fluctuat Nec Mergitur, Place de la République à Paris, sur le thème « L’EHPAD, un véritable chez soi ? », en présence de Maryse Duval, Directrice Générale, Gilles Spanier, Directeur des Opérations, Sandrine Boog, Directrice des Soins et Céline Olland, Directrice d’un EHPAD GROUPE SOS Seniors et Delphine Dupré-Lévêque, Docteure en anthropologie et auteure de « Viens chez moi, j’habite dans un EHPAD ».

Le contexte relatif à la personne âgée ainsi que les enjeux et difficultés auxquels doivent faire face les EHPAD ont connu d’importantes mutations ces dernières années. En effet, l’évolution démographique et des politiques publiques en faveur du maintien à domicile, la pénurie des professionnels de santé, les enjeux environnementaux sont autant de paramètres qui ont aujourd’hui des impacts majeurs sur le fonctionnement des EHPAD, les conditions de vie des personnes âgées, de leurs aidants familiaux et les conditions de travail des professionnels y exerçant.

Parallèlement, et bien que controversé médiatiquement, l’EHPAD apparaît aux yeux des personnes interrogées, dans une enquête conduite en 2019 par le think tank Cercle Vulnérabilité et Société, comme la solution la plus adaptée pour accompagner les personnes âgées dépendantes. Pourtant le message perçu par l’opinion public et la représentation des EHPAD semblent bel et bien dégradés aujourd’hui.

C’est dans ce contexte et dans un alignement permanent des valeurs sociales défendues par le GROUPE SOS, qu’il apparaît nécessaire de réinterroger notre modèle et la politique d’accompagnement actuelle, afin de renforcer un mieux-être collectif de l’ensemble des acteurs des EHPAD et ainsi trouver les réponses à l’EHPAD de demain. Il s’agit de redonner de la vie à nos structures en lien avec le domicile des personnes accueillies.

Mon EHPAD, mon domicile

Avant tout l’EHPAD se doit d’être ouvert à son territoire et devenir un lieu de vie et d’envies dans lequel la personne accueillie, l’aidant, le professionnel et le bénévole s’investissent pour renforcer la qualité de vie et faire de l’EHPAD un nouveau domicile.

Alors considérons que l’EHPAD est la continuité du domicile. Il n’est ni un hôtel, ni un hôpital mais il réunit une communauté d’acteurs qui ont tous une place et un rôle à jouer. C’est le principe de « Mon EHPAD, mon domicile ». Philosophie d’accompagnement mise en place dans de nombreux établissements du Groupe et qui a été présenté lors de cette mâtinée.

Cliquer ici pour découvrir la philosophie « Mon EHPAD, mon domicile »

Pour prévenir le risque de perte d’autonomie et repousser sa survenue, le fonctionnement de l’EHPAD repose sur une participation des personnes âgées aux tâches du quotidien. Elles sont encouragées à réaliser un certain nombre d’actes par elles-mêmes, comme à la maison. Le professionnel de santé aura ainsi davantage un rôle d’accompagnant encourageant la personne âgée à faire plutôt que d’exécuter à sa place et sera plus disponible et plus proche des résidents. Les aidants et les bénévoles sont également invités à participer et à apporter leur aide.

Non ce n’est pas une utopie !

Afin d’apporter une vision plus optimiste, Delphine Dupré-Lévêque, docteure en anthropologie a accompagné le GROUPE SOS seniors et a proposé en images de partager dans son livre « Viens chez moi, j’habite dans un EHPAD », publié aux éditions Ramsay, la vie des personnes âgées dans leur quotidien. « Et si vivre en EHPAD n’était pas aussi dramatique qu’on l’imagine ».


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page