Les Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines lancent l’agence interdépartementale de l’autonomie

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AUTONOMIE & DEPENDANCE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines, et Georges Siffredi, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, ont donné le coup d’envoi de l’agence interdépartementale de l’autonomie, en présence de Brigitte Bourguignon, ministre déléguée en charge de l’Autonomie.

L’objectif est de créer un service dédié et adapté pour répondre au plus près aux attentes et besoin des personnes âgées en demande ou quête d’autonomie.

Deux pôles principaux : une plateforme de services et un hub innovation

Les Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines, ont annoncé la création de l’agence interdépartementale de l’autonomie à l’occasion du salon E-Tonomy, organisé aux Mureaux (78) par l’association Invie et dédié à l’innovation dans les secteurs de l’autonomie et du grand âge.
Cette agence est construite autour de deux pôles :

  • Une plate-forme de services, qui structure, organise et déploie l’offre à destination des personnes fragiles ;
  • Un hub innovation, destiné à faire émerger les offres de demain.

Favoriser l’émergence de solutions innovantes

En fédérant tous les partenaires de l’écosystème de l’autonomie, l’objectif de cette nouvelle agence est de créer de nouvelles offres de services, en aidant l’émergence de solutions technologiques, de service ou d’organisation innovantes. Parmi les priorités de l’agence interdépartementale figurent l’identification des nouveaux usages et des nouveaux besoins des bénéficiaires, une réflexion sur l’attractivité des métiers du « care » et le décloisonnement des filières (médico-sociale et médicale, mais aussi habitat, transport, numérique…).

Elle s’appuiera sur des « care managers », qui ont pour missions de structurer l’offre à domicile sur le territoire et de coordonner le parcours de soin pour les bénéficiaires, aux côtés de l’ensemble des acteurs et des services médicaux et médico-sociaux.

Une volonté politique des Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines

L’agence s’appuiera sur l’expérience et les méthodologies acquises depuis plus de dix ans par Invie dans sa mission de développement, de structuration et de modernisation de la filière, ainsi que sur une volonté politique commune forte des Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines. Elle sera officiellement créée après une délibération concordante des deux Assemblées, avant la fin de l’année 2020.

Crédits : CD92/Julia Brechler

Il faut tendre vers un maintien à domicile le plus long possible, en accélérant la professionnalisation des personnels et en s’appuyant sur la révolution technologique, source de progrès et d’économies. C’est un des objectifs de notre agence interdépartementale.

Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines.
Maintien à domicile - Senior - Journal - Café - Heureux

Il faut imaginer des solutions nouvelles, notamment liées au numérique, pour développer des innovations et faciliter le maintien à domicile des personnes. Les Départements doivent être en première ligne sur ces sujets liés à l’autonomie et au grand âge.

Georges Siffredi, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine

Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page