Hé-berge-r : le projet étudiant qui fait rimer grand âge et développement durable

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : RESIDENCES SERVICES SENIORS & HEBERGEMENT COLLECTIF

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

A l’occasion du concours d’idées CNSA Lieux de vie collectifs & autonomie 2020, des élèves architectes ont réaliser un projet en association avec une maison de retraite et un navire-médecin. Hé-berge-r a été plébiscité par le jury du concours d’idées CNSA Lieux de vie collectifs & autonomie.

Deux étudiants de l’Ecole nationale supérieure d’architecture (ENSA) de Paris-Val de Seine ont conceptualisé un projet qui favorise les échanges entre les personnes âgées, le corps médical et les lycéens. Pour lancer le concept sur des bases saines dans un environnement propice, le projet est développé dans la Loire.

Un concours pour inciter les étudiants à se bâtir l’avenir

Le concours d’idées 2020 de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) organise en collaboration avec le ministère de la Culture, le soutien de la Fondation Médéric Alzheimer et du Comité national Coordination Action Handicap (CCAH), propose une nouvelle fois les étudiants en école d’architecture à imaginer la maison de retraite de demain. Avec ce concours, la CNSA anime une réflexion sur l’adaptation de l’habitat à l’accueil des publics fragilisés par l’âge ou le handicap, une réflexion au cœur du projet de loi de 5e branche de la Sécurité sociale sur l’autonomie. Le jury a récompensé deux projets construits autour d’une thématique commune : la création d’un modèle de vie en communauté durable.

Hé-berge-r : la conceptualisation de la maison de retraite du futur et de son navire-médecin

Camille Ghielmetti et Jacques Veyre de Soras ont fait le pari de la maison de retraite connectée par voie fluviale. Leur maison de retraite est constituée de deux bâtiments, situés sur les bords de la Loire, à Tours, avec vue sur le fleuve et à proximité du lycée Albert Bayet. La maison de retraite est conçue en autonomie totale. Elle a la capacité de s’agrandir sur l’eau. Elle est dotée d’une rampe piétonne qui sert de port d’attache à un navire-médecin.

Un projet unique et novateur

Ce bateau est un concept inédit : il peut prendre des résidents à son bord et leur proposer des ateliers de détente ou des soins selon leurs besoins. La péniche dispose également de chambres pour l’équipage, constitué d’étudiants en médecine et d’infirmiers, supervisés par deux médecins expérimentés. Elle dispose de 10 chambres d’hébergement temporaire, 10 chambres d’hébergement classique et 13 lits pour les malades d’Alzheimer ainsi que des espaces communs et de soins nécessaires pour accueillir ses résidents au quotidien. Le binôme propose d’organiser un partenariat avec le lycée, pour permettre aux résidents autonomes de transmettre leur savoir aux nouvelles générations et de garder un lien social. Ce projet audacieux permet au duo d’élèves architectes de remporter le premier prix et la somme de 12 000 euros.

Une édition qui félicite l’ingéniosité des étudiants

Grâce au projet La compagnie des arbres, Léna Chappuis et Pauline Carl remportent la mention spéciale et la somme de 5 000 euros de la Fondation Médéric Alzheimer. Les deux étudiantes en double cursus architecture et ingénierie en génie énergétique et climatique à l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Strasbourg, proposent de transformer un terrain vide, situé dans le quartier dynamique du Nouveau Bassin de Mulhouse, en parc public accueillant une maison de retraite et sa serre.

Le projet, qui prévoit deux bâtiments reliés par une serre, repose sur plusieurs idées fortes : la diversité des profils des résidents, avec 20 chambres pour personnes dépendantes, 10 logements pour personnes âgées autonomes et une unité Alzheimer de 8 chambres, la forte connexion avec la nature grâce au parc public et plusieurs potagers entretenus par les résidents, la disponibilité de services de proximité au rez-de-chaussée (pharmacie, épicerie, coiffeur…) et l’attractivité du quartier et de la ville.

L’édition 2021 du concours d’idées CNSA Lieux de vie collectifs & autonomie sera lancée prochainement. Les étudiants devront concevoir un lieu de vie collectif accueillant des personnes en situation de handicap.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page