Les services à la personne en danger?

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : CINQUIEME RISQUE

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

La suppression de l’exonération de charges patronales pour les entreprises de service à la personne voté en décembre 2010 au Sénat par l’article 90 du PLF 2011 (voir notre article: Moins d’avantages fiscaux pour les particuliers et les professionnels dans l’aide à la personne) pourrait avoir des conséquences fâcheuses pour nos aînés. Un reportage réalisé en Franche-comté montre l’inquiétude des professionnels.

Les professionnels estiment que cette réforme devrait se traduire par une hausse des coûts de l’ordre de 10%, un risque de suppression de plusieurs milliers d’emplois et une fragilité des associations. De ce fait, beaucoup de personnes ne pourront pas payer l’aide dont elles devraient bénéficier. L’ensemble des prestations devra donc être réalisée plus rapidement au risque de brusquer la personne et introduire des situations de maltraitances.

Il y a donc un triple risque, à la fois économique avec la suppression d’emploi, sanitaire avec une prise en charge moindre des personnes âgées, et éthique avec le risque de voir se développer une certaine forme de maltraitance.

Consulter la vidéo sur le site de France 3 :


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *