Malaudition : le Crédit Agricole et Acceo s’associent en faveur des malentendants

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La malaudition concerne plus de 6 millions de personnes en France et est encore entourée de nombreux tabous, souvent liés au refus de vieillir. Les solutions pour compenser la perte auditive sont souvent onéreuses même si de plus en plus d’entreprises cherchent à miser sur l’innovation afin de fournir des aides auditives accessibles à tous. C’est dans cet esprit que le Crédit Agricole et Acceo ont signé, fin juillet 2014, un contrat de référencement national, destiné à fournir un service de proximité aux personnes en perte d’audition au niveau régional.

Credit-Agricole-AcceoLa malaudition en France : 6 millions de malentendants en France

En 2011, une étude Sonalto réalisée par Opinion Way indiquait que jusqu’à 6 millions de Français étaient concernés par des troubles de l’audition : la majorité d’entre eux souffrent de presbyacousie, une perte naturelle des facultés auditives due au vieillissement. Pour la majorité des malentendants, la baisse des capacités auditives commence environ vers 60 ans, même si les premiers signes peuvent apparaître dès 45 ans.

Cet âge pourrait d’autant plus baisser que les nouvelles générations vivent dans des environnements de plus en plus bruyants sans pause auditive, comme le rappelle l’association JNA (Journée Nationale de l’Audition). La 18ème édition de la Journée Nationale de l’Audition sera d’ailleurs consacrée à la thématique « Jeunes d’aujourd’hui, seniors de demain » pour parler de la santé auditive des jeunes.

En France, les freins psychologiques qui mettent en relation perte d’audition et vieillissement, lui-même associé à une situation de handicap, repoussent l’âge moyen où les malentendants acceptent de s’équiper d’aides auditives adaptées.

C’est pour contribuer à répondre aux besoins de ses clients que le Crédit Agricole a signé un contrat de référencement national avec Acceo. La banque propose d’équiper l’ensemble de ses Caisses Régionales et démarre l’accueil sur site des personnes malentendantes. Cette solution s’adapte également aux besoins des personnes âgées en perte d’audition. La démarche a été initiée à la demande des agences sur le terrain.

Interview d’Alain Paillet : « Crédit Agricole, la stratégie bottom up ! »

AP PaysageAlain Paillet est Directeur du Département Performance à la Fédération Nationale du Crédit Agricole. Il explique en exclusivité sur SilverEco.fr la démarche de partenariat entre le Crédit Agricole et Acceo.

Vous avez signé un contrat de référencement national fin juillet 2014 avec Acceo. Comment cette idée s’est-elle développée ?

Alain Paillet : Le Crédit Agricole est un grand réseau coopératif composé de 39 Caisses Régionales et d’un réseau national LCL. Nous avons près de 9000 agences. Cette forte présence sur le terrain nous impose le devoir d’apporter un service de proximité à tous nos clients. L’aventure avec Acceo a démarré via les Caisses Régionales. Celles de Centre-Est et d’Anjou-Maine ont été les précurseurs. Elles ont déployé Acceo les premières. A l’issue de ces expérimentations, un certain nombre de Caisses ont été intéressées par cette solution. Elles nous ont sollicité sur le sujet et nous ont demandé de construire un contrat-cadre. Aujourd’hui, 10 Caisses sont équipées et opérationnelles, ainsi que LCL. Une vingtaine d’autres étudient la possibilité d’adhérer à ce contrat-cadre.

La solution Acceo s’inscrit-elle uniquement dans la dynamique de votre stratégie liée au vieillissement de la population ?

Alain Paillet : C’est plutôt une démarche qui vise à améliorer la relation client. Nous avons souhaité que tous, y compris nos clients en situation de handicap auditif, aient accès à la même qualité de service. Face à une donnée de société, nous avons le devoir de trouver des solutions pour ces personnes. A ce titre, il est vrai qu’Acceo nous permet également d’accompagner les personnes vieillissantes et malentendantes. C’est pour nous une forme de solution de « télé accompagnement » pour les personnes âgées.

Le Crédit Agricole Centre-Est a été la première banque en France à accueillir dans ses locaux des personnes malentendantes, quels sont vos projets au niveau du groupe ?

Alain Paillet : Le Crédit Agricole Centre-Est accueille les personnes malentendantes dans toutes ses agences. Grâce à l’utilisation de tablettes équipées de la solution Acceo, nos conseillers peuvent dialoguer plus facilement et de façon plus interactive avec eux. Nous allons développer l’accueil sur site, au fur et à mesure que nos agences déploieront la solution localement. L’enjeu est de taille. A terme, ce sont plus de 10.000 conseillers qui pourraient s’appuyer sur Acceo.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Malaudition : le Crédit Agricole et Acceo s’associent en faveur des malentendants”

  1. Ping : Malaudition : le Crédit Agricole et Acceo s’associent en faveur des malentendants | Relations Clients

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page