Mementop•Gait : Le Gérontopôle Pays de la Loire lance son projet d’application pour les personnes âgées après une chute

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : TECHNOLOGIES MOBILES & INFORMATIQUES

Partager cet article

Le Gérontopôle Pays de la Loire a introduit, lors d’une conférence de presse, le projet Mementop•Gait. Cette solution numérique exclusive a pour but de simplifier le quotidien des personnes âgées après une chute, afin notamment, de faciliter le suivi d’un programme d’auto-réhabilitation sur mesure. Ce projet allie deux compétences : une expertise médicale et une expertise en développement de solutions numériques.

MementopGait : Une solution numérique innovante et inclusive

Mementop.Gait - page d'acceuil application

La solution Mementop•Gait s’articule autour de 3 éléments :

  • L’application Mementop•Gait pour smartphone est utilisée par la personne âgée après une chute.
  • L’application web Mementop•Gait-Pro permet à un professionnel de santé de construire un programme personnalisé de prévention des chutes destiné à son patient.
  • Une montre connectée (Apple Watch) permet de collecter des données de santé et de mobilité du patient.

Après une chute, la personne âgée contacte son médecin traitant ou son kinésithérapeute. Celui-ci propose de lui établir un programme personnalisé d’auto-rééducation contenant 3 types d’activités : des exercices physiques adaptés, des conseils structurés d’hygiène de vie et une mesure de l’activité physique du patient. L’objectif de l’application Mementop•Gait est d’assister le professionnel de santé dans la constitution de ce protocole individuel de 7 semaines.

Mementop•Gait, disponible pour les patients sous forme d’une application pour smartphone, assure le suivi quotidien de ce protocole. Alors que les seniors sont de plus en plus nombreux à posséder un smartphone, l’application a été conçue pour être facilement utilisable même par ceux qui ne sont pas familiers avec les technologies numériques. Dans le cadre des études et sur prescription médicale, un iPhone et une Apple Watch sont systématiquement fournis au patient, spécifiquement pour l’utilisation de la solution Mementop•Gait. Comme un véritable compagnon bienveillant, l’application Mementop•Gait cherche à maximiser l’engagement du patient avec une interface amusante et intéressante, ainsi que par l’envoi de notifications de félicitations et d’encouragements. Une fois le protocole terminé, le patient continue d’avoir accès aux ressources de l’application ainsi qu’à ses propres données.

C’est un outil abouti dont j’aurais beaucoup aimé pouvoir bénéficier après ma chute. J’ai dû créer mes propres solutions pour m’autostimuler chaque jour et retrouver confiance. Je pense que cette solution a un véritable intérêt.

Nicole Freygefond – Citoyenne et Testeur du Club Régional des Usagers du Gérontopôle des Pays de la Loire

Un suivi personnalisé facilité pour les professionnels de santé

Les professionnels de santé concernés ont accès à une application web sécurisée depuis laquelle ils peuvent adapter le protocole et le modifier en temps réel selon les besoins. L’application propose une représentation graphique de la qualité du suivi de chaque protocole et donne la possibilité de paramétrer des alertes lorsque la nécessité d’une intervention du professionnel de santé est détectée : inactivité du patient, non-respect des exercices physiques, difficultés rapportées par le patient, etc. L’intelligence artificielle est utilisée pour identifier les éventuels ajustements du protocole personnalisé et informer les professionnels de santé concernés.

L’expérience utilisateur au service de l’accessibilité

En plus de l’intelligence artificielle, l’application bénéficie d’une interface particulièrement soignée pour la rendre accessible à un maximum de patients âgés et pour assurer une transmission fluide de l’expertise médicale du professionnel de santé au patient. Bien qu’il n’y ait pas de norme spécifique pour les seniors, l’application Mementop•Gait a requis un travail d’écriture logicielle conséquent pour être intrinsèquement gratifiante. Le vocabulaire utilisé est délibérément neutre pour éviter toute infantilisation ou culpabilisation, et le discours est toujours positif pour encourager l’utilisateur sans jamais le critiquer.

L’accessibilité de l’interface utilisateur a nécessité un travail de validation approfondi, notamment auprès de personnes souffrant de handicaps visuels et auditifs. Les couleurs sont douces et évitent toute stigmatisation. Le contraste est particulièrement prononcé pour éviter toute discrimination due à la diminution de l’acuité visuelle, qui est courante chez les personnes âgées. De plus, les articles sur l’hygiène de vie sont disponibles en format texte et audio pour réduire la fatigue visuelle de l’utilisateur.

Le suivi offert par cette solution permet de cadrer l’autonomie du patient et de personnaliser le protocole de rééducation, elle a une vraie valeur ajoutée pour les professionnels de santé qui peuvent optimiser leurs prises en charge grâce au suivi de l’auto rééducation et des performances du patient à domicile. En ce sens, c’est une solution adaptée aux problématiques démographiques, et plus particulièrement la difficulté des rééducations à domicile, rencontrées par la profession. Au-delà de la prévention de la chute, le bien vieillir est fondamental d’un point de vue sociétal et économique à long terme.

Pascal Tréhout – Masseur kinésithérapeute à Longeville sur mer

La chute, une rupture dans le parcours de vie des seniors sur le plan de l’autonomie

Ces chiffres préoccupants sont en augmentation depuis plusieurs années et vont continuer de croître dans les prochaines années à cause de la transition démographique. En 2024, les personnes de 65 ans et plus représenteront 21,5% de la population, un nombre largement en hausse par rapport aux 13% en 1975. On estime que cette proportion atteindra 29% en 2070.

Contrairement à d’autres enjeux de santé publique, les diagnostics médicaux et sociétaux concernant le risque de chute sont solidement établis et convergents. Les meilleures stratégies d’intervention sont souvent bien connues et font partie des actions soutenues par les professionnels de la santé et de l’autonomie. Les moyens d’action sont donc identifiés et accessibles. Il ne reste plus qu’à mobiliser les ressources et à combiner les efforts, ce que les participants du projet Mementop•Gait tentent de faire.

Le syndrome de régression psychomotrice

Lorsqu’une personne âgée tombe, c’est un événement majeur qui cause souvent une rupture dans son parcours de vie et diminue son indépendance. La chute peut affecter l’autonomie physique de la personne âgée, avoir des conséquences psychologiques à long terme et entraîner un changement dans son lieu de vie. Une des complications souvent observées après une chute est le syndrome de régression psychomotrice, qui provoque la peur de chuter à nouveau, pouvant mener à l’incapacité de retrouver une vie normale. Le non-respect d’un programme de rééducation par une personne âgée est ainsi un facteur clé du risque de nouvelle chute.

Les 6 mois suivant une chute sont déterminants pour agir sur 5 facteurs afin de briser la spirale qu’entraine cette chute :

  • L’appréhension du risque de chute
  • Un sentiment d’insécurité
  • Une démotivation plus ou moins prononcée vis-à-vis de toute activité
  • Une perte de confiance en soi
  • L’anxieté

Mementop•Gait : l’inscription du Gérontopôle Pays de la Loire dans le plan national anti chute 2022

L’objectif de santé publique est de diminuer le nombre de chutes grâce à des actions préventives, afin de maintenir la qualité de vie et la dignité de nos seniors. En raison de la prise de conscience des enjeux politiques et sociaux qui en découlent, un Plan Antichute a été instauré le 21 février 2022 par la Commission Européenne sous la présidence française de l’Union Européenne. Ce plan, mis en œuvre à l’échelle régionale par les Agences Régionales de Santé (ARS) sur une période de trois ans, vise à réduire de 20% le nombre d’hospitalisations non planifiées dues aux chutes chez les personnes de plus de 65 ans d’ici fin 2025.L’ARS des Pays de la Loire a chargé le Gérontopôle d’établir un bilan des actions entreprises dans la région selon les six axes du plan et de suggérer des actions prioritaires à mettre en œuvre au niveau régional.

logo Gérontopole Pays de la Loire

Au cours des trois derniers mois, le Gérontopôle des Pays de la Loire a mis en œuvre divers outils pour accomplir ses tâches. L’application Mementop•Gait a été créée à la suite de ces efforts grâce à la collaboration du professeur Gilles Berrut, spécialiste en gériatrie, et de Laurent Maury, expert en développement de solutions numériques innovantes pour le grand public.

L’état des lieux réalisé a souligné l’importance cruciale d’offrir à chaque individu un soutien spécialisé et personnalisé après une chute. Il est essentiel, selon les recommandations du Plan Antichute, d’encourager l’innovation et les tests, en particulier pour évaluer l’adéquation des aides techniques qui peuvent nécessiter une autorisation de mise sur le marché et qui sont basées sur des centres de preuves régionaux.

Christelle Morançais - Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire

Accompagner le « Bien vieillir », c’est l’objectif de la Région qui accompagne le Gérontopôle depuis sa création en créant le lien entre l’innovation, la recherche et les entreprises. Dans le contexte de la transition démographique, il est essentiel d’encourager des solutions innovantes, de soutenir la recherche fondamentale et appliquée, ainsi que d’appuyer des entreprises de toutes tailles pour développer des solutions organisationnelles, numériques et techniques adaptées au vieillissement et à la vie quotidienne.

En Pays de la Loire, nous savons créer les écosystèmes adaptés afin de renverser la table de certains concepts, d’expérimenter, d’innover à la fois sur le plan serviciel, organisationnel et technologique. Dans cet esprit, nous sommes fiers de pouvoir participer au lancement de la solution Mementop.Gait.

Christelle Morançais – Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire

Une mobilisation des acteurs de la région Pays de la Loire dans le cadre d’un consortium de recherche et d’expérimentation

Afin de réaliser ses objectifs, le projet Mementop•Gait a nécessité la création d’un consortium regroupant des expertises diverses et complémentaires, essentielles pour élaborer une solution numérique facilement utilisable par une personne âgée après une chute. Ce consortium, originaire du Gérontopôle des Pays de la Loire, s’est doté d’un modèle de collaboration et d’une gouvernance lui permettant de mener à bien les tâches liées à la conception et au développement de la solution, ainsi qu’à la réalisation de tests et d’études cliniques.

La société Smart Macadam, experte en conception et développement de dispositifs numériques innovants.

La société LNA Santé, entreprise familiale nantaise dont le métier est de soigner et prendre soin de personnes en situation de fragilité ou de perte d’autonomie, acteur de santé global qui rassemble 9000 professionnels au sein de plus de 85 établissements (cliniques de chirurgie, de réadaptation, de santé mentale, hôpitaux à domicile, maisons de retraite médicalisées, centres de santé et crèches).

Le CHU de Nantes, qui apporte son expertise en gériatrie, en accompagnement d’un projet innovant impliquant plusieurs partenaires ainsi qu’en méthodologie de conduite d’études cliniques. Le CHU de Nantes supervisera deux études qualitatives. Celles-ci permettront d’évaluer l’expérience utilisateur de l’application et de tester son acceptabilité. Ces essais commenceront au premier trimestre 2024 et se dérouleront au CHU de Nantes ainsi qu’au domicile des patients. En 2025, il vérifiera également la fiabilité de l’algorithme développé pour évaluer le profil de marche des patients en le comparant à des données collectées lors du suivi traditionnel des patients (test de marche sur tapis). Dans le cadre du projet Mementop•Gait, qui témoigne d’une forte dynamique régionale sur la prévention du risque de chute chez les personnes âgées, le CHU de Nantes participera au recrutement des patients pour les essais cliniques dirigés par le CHU d’Angers.

Au-delà de l’expertise dans les domaines médicaux et réglementaires apportée par nos professionnels, le CHU de Nantes soutiendra le projet Mementop•Gait dans son accès au marché. Notre établissement s’inscrit dans une dynamique locale forte, d’accélération et de soutien aux entreprises qui innovent dans le domaine de la santé numérique. Ce projet s’inscrit parfaitement dans la stratégie d’innovation du CHU de Nantes, confortée par la labellisation en janvier dernier « Tiers-lieux d’expérimentation ».

Romain Marlange – Directeur de la recherche et de l’innovation au CHU de Nantes

Le CHU d’Angers, qui apporte au projet son expertise en matière d’analyse de la qualité de la marche ainsi qu’en méthodologie de conduite de deux études cliniques :

  • DIGI-WALK, qui vise à évaluer l’amélioration des performances de marche chez 100 seniors ayant fait une chute et recevant des soins de rééducation classiques, et chez 100 autres bénéficiant du programme d’auto rééducation assisté numériquement Mementop•Gait pendant 7 semaines, en plus des soins de rééducation habituels.
  • DIGI-FALLS, qui est un essai clinique examinant l’efficacité de l’application Mementop•Gait, ainsi que son impact sur la performance physique, le parcours médico-social et la qualité de vie perçue des personnes âgées.

Ces sont les étapes finales et indispensables pour mesurer l’utilité, la sécurité, l’efficacité et l’impact du projet Mementop•Gait dans la vie réelle pour les personnes âgées.

Le positionnement du CHU d’Angers s’appuie sur le savoir-faire en termes d’accompagnement de projets de recherche de la Direction de la recherche et de l’innovation, sur l’expertise dans le champ des chutes de la personne âgée internationalement reconnue et saluée du Centre de Ressources sur l’Autonomie et la Longévité (CeRAL), et sur le réseau collaboratif régional tissé entre les acteurs de la longévité.

Pr Cédric Annweiler, gériatre – Chef de Pôle PARADH au CHU d’Angers

Le Gérontopôle des Pays de la Loire, qui apporte au projet, outre sa profonde connaissance des acteurs ligériens, ses capacités de coordination, d’organisation et de pilotage de projets innovants.

En marge des membres du consortium, des acteurs clés ont été sollicités. Ils apportent leur soutien officiel au projet :

Projet Mementop.Gait - chutes des personnes âgées
  • Crédit Agricole Atlantique-Vendée dont la filière Santé & Bien-Vieillir soutient officiellement le projet dans la facilitation et son accès au marché.
  • Apple Santé (monde) fournira au consortium les appareils nécessaires à la conduite des différentes études qui permettront de qualifier les apports objectifs de la solution Mementop•Gait.
  • Wolfram Research (monde) WR met à la disposition de Smart Macadam la plate-forme de calcul et d’IA Wolfram Mathematica, leader mondial de ces domaines.

Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut