Politiques de l’autonomie : une dynamique coopérative au service des parcours

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : POLITIQUE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AUTONOMIE & DEPENDANCE

Partager cet article

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et l’Assemblée des départements de France (ADF) réunissent aujourd’hui les élus et directeurs des conseils départementaux ainsi que les responsables des agences régionales de santé et leurs partenaires des politiques de l’âge et du handicap pour conforter les coopérations locales au service d’une société inclusive et aidante pour les personnes âgées ou en situation de handicap.

Pour la deuxième année consécutive, la CNSA et l’ADF ont donné rendez-vous aux acteurs territoriaux des politiques de l’aide à l’autonomie.

La loi confie aux Départements le rôle de chef de file des politiques de l’autonomie mais les politiques de l’âge et du handicap relèvent d’une responsabilité partagée, engageant de nombreux acteurs institutionnels dans chaque territoire, au premier rang desquels, les agences régionales de santé, ainsi que les services déconcentrés de l’État, les collectivités locales, les maisons départementales des personnes handicapées…

Cette journée vise à encourager le développement de partenariats plus étroits dans l’objectif de construire les parcours les plus adaptés aux besoins et aux attentes des personnes âgées ou en situation de handicap, en tenant compte de la spécificité et des dynamiques territoriales.

84 départements et 10 agences régionales de santé sont présents lors de ces rencontres qui réunissent près de 370 participants. Plusieurs parlementaires impliqués dans ces politiques sont également attendus.

perte d'autonomie - dépendance

Coopération et contractualisation, des modèles à renouveler

Alors que la CNSA renouvellera l’ensemble de ses conventions avec les conseils départementaux en 2020, Marie-Anne Montchamp, Présidente du Conseil de la CNSA, et Dominique Bussereau, Président de l’ADF, témoigneront de la relation de confiance construite au fil des ans.

Trois temps forts seront l’occasion de capitaliser sur les expériences, initiatives ou coopérations locales et d’échanger en vue d’élaborer un nouveau modèle de contractualisation :

  • la coopération aux niveaux territorial et national
  • la participation des personnes et des professionnels à la conception et à la mise en œuvre des politiques qui les concernent
  • les clés de réussite pour une organisation territoriale efficiente

Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, et Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé interviendront au cours de la matinée.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut