Potageco, un potager malin pour redonner aux aînés l’envie de jardiner !

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : LOISIRS & CULTURE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le Potageco, projet nominé à la la 9ème édition des Trophées SilverEco, a été conçu pour permettre aux personnes fragilisées par l’âge ou le handicap de pratiquer le jardinage en position assise, à l’abri, avec tout sous la main et sans effort. Ce petit jardin aide à « être acteur de la transformation des choses et à accompagner la métamorphose ».

Potageco

Un potager pour jardiner assis et confortablement

Le Potageco a été conçu par Patrick Helias pour redonner la possibilité aux seniors ou aux personnes en situation de handicap de jardiner. Ce meuble pratique est une solution « tout-en-un », permettant non seulement de jardiner assis, mais qui propose également des modules d’aquaponie et de compost.

Ce meuble lusique se compose de différentes parties, aménagées de telle façon que tout soit accessible depuis un fauteuil roulant ou une chaise : pour que jardiner devienne plus facile ! Tout d’abord, de part et d’autre, le meuble est doté de tiroirs, permettant de ranger ses accessoires.

Potageco

À gauche, un bac accueille des poissons. Grâce au principe de l’aquaponie, l’eau va venir nourrir les plantes situées dans la serre. Ainsi, ces dernières n’ont plus besoin d’être arrosées. L’eau retourne ensuite dans le bassin, chargée de bons nutriments, qui nourriront à leur tour les poissons.

À droite, un dernier bac est installé pour recueillir les déchets, afin de les composter et servir d’engrais pour les plantes de la serre. Enfin, monté sur des roulettes, la structure se manœuvre aisément.

Lire aussi : Accidents domestiques : le jardin, lieu de tous les dangers pour les seniors ?

Potageco… pour se reconnecter avec la nature

L’objectif du Potageco est de permettre à ses utilisateurs de se « reconnecter avec la nature ». « Avec l’âge, les personnes âgées évoquent de plus en plus de souvenirs de moments passés à jardiner. Ce mécanisme est protecteur, car ce sont des souvenirs de bonheur et ça leur fait du bien d’en parler », explique Patrick Helias.

L’inventeur souhaite que « les personnes âgées puissent cultiver à la maison de manière raisonnée, sans faire d’efforts, à l’abri des intempéries, et avec tout à portée de main ». Le dispositif a déjà été testé au sein du Foyer de vie « Le Genêt d’Or » et le meuble sera bientôt commercialisé auprès du grand public.

Visionner la vidéo de présentation :

Lire aussi : Alzheimer : quand les souvenirs remontent à la surface grâce au jardin thérapeutique et intergénérationnel


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut