ARTORA : Une start-up pour reconnecter les générations par le biais de l’art

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : LOISIRS & CULTURE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : EHPAD & MAISONS DE RETRAITE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Alors que les EHPAD sont au cœur de l’actualité, et qu’il semble essentiel aujourd’hui de repenser les conditions de vie des personnes âgées et notre rapport au vieillissement, la start-up ARTORA s’engage depuis ses débuts pour reconnecter les générations par le biais de l’art.

Crédit : Artora

ARTORA est une start-up française créée en 2018 par 3 passionnés sur les bancs de l’école du Louvre. Ils constatent que l’art est souvent perçu comme lointain voire inaccessible, alors qu’il est à leurs yeux un outil de lien pour rapprocher les générations ou pour passer un moment convivial. L’objectif d’ARTORA est que chacun puisse apprendre, échanger, se rencontrer et débattre autour de l’art comme dans une agora moderne. ARTORA est d’ailleurs la contraction d’Art et d’Agora. Pour cela, ARTORA s’entoure de médiateurs sélectionnés avec soin, spécialistes dans leurs domaines et qui ont à cœur de transmettre à tous leurs passions !

Échanges intergénérationnels dans les EHPAD

Premier réseau d’animations intergénérationnelles pour les seniors, la vocation d’ARTORA est de proposer des activités permettant aux générations d’échanger autour de la culture, de l’art, du “beau”. Les intervenants d’ARTORA sont des étudiants spécialistes dans leur domaine et formés à la prise de parole auprès d’un public âgé. Ils ont à cœur de transmettre leur savoir, tout en s’enrichissant de l’expérience et des parcours de vie des résidents auprès desquels ils interviennent. Il s’agit donc d’un véritable échange, dans lequel la discussion est aussi importante que l’animation.

Crédit : Artora

Distrayantes, intellectuellement stimulantes et enrichissantes, ces parenthèses nous rappellent qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre, pour s’émerveiller. C’est bien cela qu’avaient à cœur Anna Saillard, Alexandre Lieb et Laura Largillet lorsqu’ils ont imaginé ARTORA dans le but de proposer aux résidents d’EHPAD une parenthèse culturelle et artistique enchantée. Ces rencontres entre de jeunes étudiants passionnés et des personnes âgées avides d’échanges et de partage sont des moments uniques qui leur permettent d’entretenir leur mémoire, de se rappeler des souvenirs et tout simplement d’illuminer leur quotidien.

Entre une fois par semaine et une fois par mois, ce sont environ 80 étudiants qui interviennent dans une centaine d’établissements à Paris, Lyon et Bordeaux. Depuis sa création, ARTORA a organisé plus de 1000 conférences, dans une centaine d’EHPAD partenaires.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


2 réflexions sur “ARTORA : Une start-up pour reconnecter les générations par le biais de l’art”

  1. c’est une excellente idée . Ma mère est dans un Epahd à Bordeaux Cauderan 33200 La Chêneraie 78 rue de Lacanau dirigé par Monsieur Mathieu B. que vous pourriez contacter pour proposer vos activités.
    Marie-Pierre Bonnefont

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut