Qualité de vie en EHPAD : les recommandations de L’ANESM concernant la vie sociale des résidents

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

ANESM (lʼAgence Nationale de lʼEvaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux) a dévoilé ses recommandations dans le cadre de la publication du troisième volet de son programme Qualité de vie en établissement dʼhébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Engagé par l’ANESM sur deux ans (2011‐2012), le troisième volet de cette étude aborde la dimension de la vie sociale des résidents.

ANESM

Outre les recommandations liées à lʼorganisation et à la vie en communauté au sein de ces structures, l’ANESM met en exergue la complexité du la vie sociale du résident.

La personne âgée résidant en EHPAD se retrouve en effet au cœur dʼune triangulaire sociale composée de : lʼétablissement et son personnel, ses proches et des autres résidents.

Dans cette organisation il apparaît primordial selon lʼANESM de créer et dʼentretenir du lien entre ces différents acteurs pour le bien-être de la personne âgée. Mais ce lien doit valoir entre chacune de ces parties, il doit pouvoir servir au résident pour se socialiser (dans le cadre dʼateliers ou dʼanimations), à la famille pour rester en contact avec le résident (et donc au résident pour rester le plus possible en contact avec ses proches), mais aussi à la famille pour sʼinformer sur lʼactivité de lʼinstitution et dédramatiser ainsi la situation du proche résidant en EHPAD.

Les recommandations de l’ANESM sont réparties de la façon suivante :

  • faciliter les relations entre les résidents dans la vie quotidienne
  • optimiser la mise en relation dans le cadre des activités d’animation
  • impliquer tous les professionnels dans la vie sociale des résidents
  • faciliter le maintien des relations entre les résidents et leurs proches
  • reconnaître la place des proches dans l’accompagnement du résident
  • impliquer les autres acteurs de la vie sociale dans l’établissement
  • renforcer l’efficacité du conseil de la vie sociale
  • développer d’autres formes de participation collective formelle
  • prendre en compte l’expression de tous les résidents en dehors des cadres formalisés de participation
  • encourager la participation des proches et de leurs associations
  • rendre possible les rencontres avec les autres citoyens de la ville/du village
  • favoriser l’exercice des droits civiques
  • reconnaître le rôle d’acteur économique des résidents

Des technologies peuvent venir en support de ces bonnes pratiques, de ces recommandations, et plus généralement du maintien du lien social. Ainsi par exemple la création d’un blog des résidents contribue à la communication des actions des EHPAD vers l’extérieur : une vitrine pour la résidence, et un lieu d’expression pour les résidents qui peuvent par exemple se constituer en comité rédactionnel, réagir à l’actualité, à la vie de la résidence…etc.

A titre d’exemple le service de blogs des résidents proposés par WEHPA permettent ces services et visent à maintenir le lien social avec la famille malgré la distance, informer sur lʼétablissement et son quotidien, permettre via des ateliers multimédias aux résidents de se rencontrer autour de ces espaces de communication.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Qualité de vie en EHPAD : les recommandations de L’ANESM concernant la vie sociale des résidents”

  1. Financer sa maison de retraite peut paraître compliqué pour de nombreuses personnes, mais avec un peu de recherche, on se rend vite compte qu’il existe divers aides financières.

    En effet, l’état propose toutes sortes de subventions afin d’aider les requérants à trouver un endroit idéal qui répond au mieux à leurs besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page