Quelle place pour l’architecture dans la Silver économie ?

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : BIEN-VIVRE CHEZ SOI

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

L’architecture n’est pas le premier domaine auquel on pense lorsque l’on parle de Silver économie, pourtant, elle en est une composante majeure.

Loin de se limiter à la simple conception de bâtiments, elle est le reflet d’une philosophie et laisse transparaître, à travers les différentes réalisations, le regard que nous portons sur nos aînés et la place que nous leur accordons dans la société.

Une activité au carrefour des besoins et des influences

L’architecture permet de penser les logements individuels et les établissements d’hébergement collectifs, de concevoir l’espace public de demain, d’adapter tout simplement la cité et les territoires au vieillissement de la population.

L’architecture entre dans un registre symbolique, reflétant les modes de vies. L’enjeu est de taille pour les architectes dont les réalisations doivent tenir compte :

  • De la réglementation: réglementation thermique, développement durable et HQE, normes de sécurité, accessibilité, PMR, normes d’éclairage, matériaux à utiliser…
  • Des contraintes et évolutions techniques (modes constructifs)
  • Des modes de vie qui évoluent de plus en plus rapidement
  • Des souhaits et exigences collectifs et personnels, car il ne faut pas oublier l’humain qui est au centre des préoccupations et qui sera l’usager final.
  • De la culture et des traditions.
  • Enfin, l’architecture entre dans un registre plus symbolique, reflétant les modes de vies.
  • Sans oublier la loi Accessibilité de 2005 (Loi n° 2005-102) qui prévoit des aménagements spécifiques dans les bâtiments et espaces publics.

Architecture et technologies pour l’autonomie

Architecture-aménagement-silver économieL’aménagement des lieux de vie passe aujourd’hui par le recours aux nouvelles technologies et, lorsqu’il s’agit de personnes âgées, aux technologies pour l’autonomie.

Domotique, téléassistance, systèmes anti-chutes directement intégré dans les sols, mobilier et équipements évolutifs… la Silver économie apporte chaque jour son lot d’innovations. Le travail de l’architecte aujourd’hui, et encore plus demain, consiste d’une part à se tenir informé des nouveautés et d’autre part à mettre ces produits en perspective dans les lieux de vie.

Lire le dossier : Bien vieillir chez soi : quelles solutions pour aménager son domicile ?

Vers un modèle d’habitat Universel ?

Une autre réponse à l’enjeu du vieillissement de la population pourrait venir du concept d’habitat universel.

A l’instar du « Design for all », il s’agit d’une nouvelle façon de penser l’aménagement intérieur et extérieur pour le rendre accessible à toutes les catégories de la population. L’habitat devient évolutif, sécurisé, plurifonctionnel et intergénérationnel.  Non stigmatisant par définition, l’habitat universel est aussi un moyen de changer les regards sur le vieillissement de la population.

Architecture et Silver économie : interview de Didier Salon

La population des architectes vieillit elle aussi !

Le Conseil National de l’Ordre des Architectes a observé que la population des architectes connaît un phénomène de vieillissement régulier. En effet l’âge moyen des architectes est passé de 47 ans en 2000 à 50 ans en 2013.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Quelle place pour l’architecture dans la Silver économie ?”

  1. Voir le projet du Cercle d’Etudes Domappart
    et de Philip R. Lefèvre, initiateur du concept Habitat-universel avec une French touch présenté en Janvier 2005 au siège Lafarge. Aujourd’hui le projet est réactualisé avec un Habitat Multiple Partagé. Il sera présenté le 1er juin avec la présentation d’un laboratoire d’idées scientifiques et techniques dédiées pour l’habitat de demain
    contact@domappart.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page