Regard sur la SilverEco : Mickaël Saillant, Dirigeant-Fondateur France Adresses

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : MARKETING & COMMUNICATION

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Mickaël Saillant, Dirigeant-Fondateur de France Adresses, spécialiste du marketing direct et digital adapté aux 50 ans et plus, nous dévoile des conclusions tirées de vingt ans d’expérience aux côtés des entreprises de la Silver économie.

Une tribune à retrouver dans l’Annuaire national de la Silver économie 2019 éditée sous le patronage du Ministère des Solidarités et de la Santé et du Ministère de l’Économie et des finances.

À la rencontre des entrepreneurs qui investissent pour le « bien-vieillir »

Depuis une petite vingtaine d’années, je rencontre des dizaines d’entrepreneurs de tous secteurs qui se donnent pour objectif d’être au service des seniors. Ça paraît aujourd’hui davantage une évidence, mais ce n’était pas le cas il y a encore une dizaine d’années. Tant mieux !

Tant mieux parce que dans notre vie d’Homme, les besoins et les usages changent. Et il faut pouvoir répondre à ces nouvelles attentes tout au long de la vie. Ces entrepreneurs, plus nombreux chaque année, le deviennent le plus souvent suite à une histoire personnelle dont la famille ou le voisinage proche est souvent le déclencheur. Untel a vu sa « mamie Jeanne » perdre petit à petit son autonomie à la suite d’une mauvaise chute, un autre a vu doucement s’éteindre la flamme dans l’œil de son grand-père qu’on avait obligé à quitter sa maison, un autre encore a failli perdre la vie et s’est intéressé aux droits de succession.

Autant d’aventures entrepreneuriales salutaires nées avec l’ambition d’apporter modestement ses services à une partie de la société. Une fois l’aventure lancée, reste à rencontrer son marché. Vilain mot qui couvre une réalité incontournable : qui sont mes clients ? Combien sont-ils potentiellement ? Que leur dire ? Par quel canal ? A quel prix ?

Rencontrer son marché avec la volonté de croître à un rythme soutenu nécessite d’investir aussi à un rythme soutenu. Généralement, un chef d’entreprise met 80 % de ses moyens dans le produit ou service et 20 % dans la conquête de clients. Tous les clients prospères que je connais aujourd’hui ont fait l’inverse : 80 % de dépenses marketing et 20 % pour le reste !

La Silver économie offre des gisements de croissance dont on ne soupçonne pas encore l’étendue. Les innovations produits et services, de par leur design, leur accessibilité, leur facilité d’usage, leur environnement bienveillant, vont largement déborder du cadre des séniors et du grand-âge et ruisseler sur l’ensemble de la société.

Mais l’innovation, de par sa nouveauté, a besoin de diffusion, d’audience, de couverture et de répétition pour s’ancrer dans l’esprit de prospects. Pour qu’ensuite ils deviennent clients.

Il faut aller vite, se positionner rapidement face à la concurrence et faire les bons choix pour mesurer les premiers impacts marketing – quel que soit le canal utilisé – et rapidement déployer la meilleure offre auprès des personnes cœur de cible.

Créer un produit ou un service nouveau, c’est faire une partie du chemin. Vivre l’entrepreneuriat au-delà de la conception et de l’innovation, c’est développer une société prospère.

L’entrepreneur et ses investisseurs doivent prévoir d’investir massivement dans le marketing dès les premières années. Pour prendre position rapidement sur leur(s) marché(s), devenir des acteurs connus, puis reconnus, et continuer de développer des solutions au service du « Bien-Vieillir ».


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page