Résidences Services : Les Senioriales s’implantent au Pays-Basque

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Les Senioriales s’implantent au Pays-Basque et prévoient l’ouverture d’une résidence services en 2018 dans au centre de ville d’Hendaye (64), à 2 km des plages.

Les senioriales résidence

Cette résidence comptera 90 appartements destiné aux seniors actifs et autonomes. Elle sera présenté au public à partir du 7 avril prochain.

Les Senioriales s’implantent au Pays-Basque et ouvriront une résidence services dans le centre ville d’Hendaye début 2018. La résidence comptera 90 appartements (du T1 de 27 m² au T3 de 64 m²) meublés et disposant de balcons ou de terrasses. Ils sont proposés à la vente et à la location.

Les résidents pourront bénéficier d’une vie de quartier ainsi que de la proximité immédiate des commerces, des services et des transports. Ils pourront partager des moments de détente au Salon Club et dans le jardin.

La résidence compte un réceptionniste et un régisseur qui assurent une permanence , accueillent les visiteurs et organisent des activités culturelles ou ludiques.

Les senioriales logo

Un panel de services et d’animations « à des prix maitrisés » est également proposé. En fonction de leurs besoins,les résidents pourront opter entre plusieurs formules « Sérénité » intégrant différents services (eau, électricité, chauffage, ménage, pack assistance, application résidents Félicie, petits-­‐déjeuners et repas…).

Infos pratiques

« Point information » à Hendaye (partagé avec Kaufmann & Broad) rue de l’Eglise.
Du 7 au 9 avril, le lancement commercial s’accompagne de promotions : renseignements au 0562 47 94 95.
Les logements sont éligibles à la loi Censi-­‐Bouvard. Les prix de vente sont compris entre de 110 000 € à 245 000~€


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Résidences Services : Les Senioriales s’implantent au Pays-Basque”

  1. Avant, et uniquement se contenter de mettre en chantier de nouvelles résidences, les Senioriales devraient s’obliger à terminer celles qui ont été ouvertes, à régler correctement et sérieusement les nombreuses malfaçons, les dommages et vices cachés ainsi que les dysfonctionnements dans tous les domaines !

    S’agissant des résidences dites « en ville » (appelées improprement résidences services), les contacts que nous avons des quelques copropriétaires qui y résident eux-mêmes – car vouées essentiellement à la location (donc à des investisseurs-bailleurs), sont très défavorables, le résultat est décevant, beaucoup regrettent d’y être et souhaitent partir !

    Triste bilan pour une société qui aurait pu s’y prendre différemment. Peut-être une occasion de totalement revoir ses pratiques avec le départ du président des Senioriales en poste depuis le rachat par « Pierre et Vacances » en 2007, date du début de l’abandon du concept tel que prévu sur bien des points.

    L’ADCS ne souhaite que résoudre les problèmes qui sont subis par les copropriétaires et notamment ses adhérents et rien d’autre. Face à un promoteur qui le refuse, l’association de défense est dans l’obligation d’agir avec tous les moyens de droit à sa disposition y compris Internet et les médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page