Un jour, un lauréat : interview de Stéphane Sauvé, fondateur de Rainbold Society et lauréat Meilleure Initiative Hébergement collectif 2018

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : RESIDENCES SERVICES SENIORS & HEBERGEMENT COLLECTIF

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le 29 mars 2018, les Trophées SilverEco 2018 ont récompensé 9 lauréats pour leur implication dans le secteur du mieux-vieillir. SilverEco.fr a été à la rencontre de chacun d’entre eux et vous présente leurs projets.

Lauréat dans la catégorie Meilleure Innovation Hébergement collectif, Stéphane Sauvé est le fondateur de Rainbold Society.

stéphane sauvé rainbold society

Pouvez-vous nous présenter votre innovation ? 

Je veux répondre à un besoin des seniors LGBT en terme d’habitat participatif. Depuis 2012, je suis directeur de maison de retraite et je suis indigné par le regard que la société porte sur les personnes âgées. Plus encore pour les personnes âgées LGBT. Sans enfants, leur vieillesse peut être plus problématique. Il n’y a rien de vraiment fait en France à ce sujet. Je souhaite créer un espace sécurisant pour les seniors qui n’ont pas une sexualité hétéronormée. Je veux faire une maison de la diversité qui serait un habitat participatif comprenant une vingtaine de logements à louer, des services de soins, un caractère intergénérationnel, avec une ouverture sur le quartier (accessibilité des transports, des commerces, des soins médicaux…) et des échanges avec le voisinage, pour un bien-vieillir ensemble.
La maison de la diversité mise en place à Berlin par l’association Schwulenberatung m’a beaucoup inspiré.
Je suis encore en train de chercher dans quel lieu m’implanter. De préférence au soleil et dans une grande ville, un endroit sécurisant, car même si la façade de l’immeuble est neutre, il y a toujours des risques de subir des actes homophobes. J’espère pouvoir trouver cette année pour viser une ouverture en 2020-2021.

Que représente pour vous ce trophée Silver Eco ? 

C’est une très belle nouvelle, un message d’espoir de recevoir un prix de la profession. Cela montre que les mentalités changent, et cela donne une belle visibilité pour aller plus loin professionnellement. C’est également enrichissant de voir tous ces gens mobilisés pour les personnes âgées.

 

Quels conseils pouvez-vous donner aux futurs nominés des trophées ? 

Il faut oser, ne pas avoir peur, mais aussi incarner les valeurs de son projet et interpeller.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut