Un lien entre le sucre et la maladie d’Alzheimer ?

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : ALZHEIMER

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

La consommation de sucre à outrance pourrait avoir un lien avec la maladie d’Alzheimer et le déclin précoce des facultés cognitives, d’après diverses études.

Sucre - Alimentation - Nutrition

Le sucre abîmerait le cerveau

Selon une première étude, les personnes qui consomment plus de sodas et de jus de fruits auraient un cerveau moins volumineux, moins performant et plus fragile que les autres. En effet, les chercheurs ont utilisé les données concernant plus de 4 000 personnes âgées de plus de 30 ans. Les cerveaux des participants ont été examinés grâce à des IRM et les chercheurs ont également fait passer des tests psychologiques pour évaluer la mémoire et la consommation de boissons sucrées (sodas et jus de fruits) a été évaluée.

Soda - Boissons sucréesLes résultats ont montré que plus la consommation de boissons sucrées est élevée moins le volume du cerveau et les scores au test de mémoire sont importants. Or, « ces facteurs peuvent représenter des signes précoces de la maladie d’Alzheimer« .

Par rapport à ceux qui ne buvaient pas de boissons sucrées, ceux qui en buvaient 1 à 2 par jour présentaient une réduction du volume cérébral équivalent à 1,6 années de vieillissement normal et des scores inférieurs au test de mémoire, équivalents à 5,8 années de vieillissement normal. Et le fait de boire plus de 2 boissons sucrées par jour aggravait encore plus ces résultats.

Lire aussi : Thé VS Alzheimer : des effets positifs sur les personnes à risque

Faire attention à son alimentation !

Des chercheurs britanniques ont quant à eux affirmé qu’une alimentation trop riche en sucres augmenterait le risque de souffrir de la maladie d’Alzheimer, en établissant un lien moléculaire entre le taux de sucre dans le sang et la maladie d’Alzheimer. Selon le Dr Rob Williams, de l’université de Bath (Grande-Bretagne) : « un taux anormalement élevé de sucre, connu pour être une caractéristique du diabète, endommage non seulement les protéines des cellules mais ralentit aussi la production d’une enzyme qui empêche l’inflammation du cerveau ».

« Normalement cet enzyme réagit lorsqu’il y a une accumulation anormale de protéines dans le cerveau, ce qui est un signe précoce de la maladie d’Alzheimer. Mais les dommages causés par le sucre réduisent certaines fonctions de cet enzyme. Cela pourrait être le point de basculement qui permet à la maladie d’Alzheimer de se développer », explique le médecin.

Shopping - Faire les courses - Repas - Alimentation

Le Dr Omar Kassaar, de l’université de Bath, ajoute : « L’excès de sucre est bien connu pour être mauvais en ce qui concerne le diabète et l’obésité, mais ce lien potentiel avec la maladie d’Alzheimer est une raison supplémentaire pour laquelle nous devrions contrôler notre consommation de sucre dans notre alimentation. »

Lire aussi : Le café comme élixir pour vivre plus longtemps ?

Privilégier des aliments sains

En outre, des études montrent qu’il est possible de prévenir voire ralentir la maladie d’Alzheimer grâce à la consommation de certains aliments. Cette stratégie nutritionnelle doit permettre de réduire les carences en vitamines A, B12, C, en oméga 3 et en sélénium que présentent les patients, en privilégiant :

  • Epinards, haricots, avocats, lentilles, oranges, bananes (riches en folate).
  • Poissons gras, noix et huile d’olive.
  • Brocolis, fraises, amandes (riches en vitamines C et E). Pommes, myrtilles, pamplemousses, asperges, choux, thé vert…

Quoi qu’il en soit, consultez votre médecin !


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut