42% des grands-parents auraient un « chouchou » parmi leurs petits-enfants

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : INTERGENERATIONNEL

Partager cet article

Une étude, menée par les sites Mumsnet et Gransnet, a révélé que les parents, comme les grands-parents, avaient un « petit préféré ».

Dédiés respectivement aux parents et aux grands-parents, les deux sites ont interrogé leurs utilisateurs pour en savoir plus sur leurs préférences, avec la question « Nourrissez-vous une préférence pour l’un de vos enfants ? ».

42% des grands-parents ont avoué avoir un « chouchou » parmi leurs petits-enfants !

Parfois, certains enfants ont la sensation d’être moins appréciés que leur frère ou leur sœur, et il vient d’être prouvé que les parents, comme les grands-parents, avaient bel et bien un petit préféré… mais chut, il ne faut pas le dire !

C’est une étude, menée par les sites Mumsnet et Gransnet, qui a révélé cette triste constatation. En effet, plus de 25% des parents ont avoué avoir un petit chouchou parmi leurs enfants. Sans surprise, pour plus de la moitié des parents, le chouchou est souvent le dernier né de la famille (plus de 50%), alors que seulement un quart dit préférer l’aîné de la famille (26%).

La même question a été posée à un millier de grands parents concernant leurs petites enfants. Le résultat est encore plus élevé : 42% d’entre eux ont avoué avoir un chouchou.

Lire aussi : 9 règles que tous les grands-parents devraient respecter

« C’est parce que c’est l’enfant en qui je me reconnais le plus »

Vous vous êtes toujours jurée de ne jamais afficher de préférence entre vos enfants ? Deux études dernièrement réalisées dévoilent des résultats pourtant révélateurs…

Ne jetons pas la pierre aux parents et aux grands-parents, ces derniers ne le vivent pas forcément bien et ne contrôlent pas toujours cette « préférence ». Lorsque l’on se penche sur les raisons de cette « préférence », le chouchou en question est souvent l’enfant en qui ils se reconnaissent le plus, dit « l’enfant miroir ».

Autre critère : l’humour ! En effet, pour être le petit préféré, il faudrait, a priori, « être un minimum drôle ». En revanche, tous les parents s’accordent à dire qu’il faut absolument éviter de montrer cette préférence, l’important étant qu’aucun des enfants ne soit laissé pour compte.

Lire aussi : Noël : des grands-parents très généreux quant aux cadeaux pour leurs petits-enfants


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut