Alzheimer : LUDIM, une thérapie non médicamenteuse, plusieurs fois récompensée

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : ALZHEIMER

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

L’Institut du Bien Vieillir Korian annonce que LUDIM, première étude française visant à évaluer l’efficacité du jeu dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer en établissements pour personnes âgées dépendantes, vient d’être distinguée pour ses recherches.

LUDIM s’est vue décerner le 1er Prix du Concours national de la Ville des Aînés (Lyon) dans la catégorie « Autonomie, Soins, Service » le 16 décembre. Une distinction qui fait suite à la remise d’une bourse de 10 000 euros par la Fondation Médéric Alzheimer, le 30 novembre dernier, pour récompenser la thèse de doctorat présentant la recherche LUDIM.
Aidants - Services à la personne - thérapie non-médicamenteuse -shutterstock

Le jeu comme thérapie pour favoriser le bien-être des personnes âgéeskorian institut

L’Institut du Bien Vieillir KORIAN associé avec le FM2J – Centre national de Formation aux Métiers du Jeu et du Jouet et le Centre de Recherche Clinique de l’Hôpital des Charpennes (CRC Vieillissement-Cerveau-Fragilité) ont présenté en janvier 2015 les résultats de la première étude française visant à évaluer l’efficacité du jeu (recherche LUDIM) dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer en établissements pour personnes âgées dépendantes.

Dans le cadre de cette étude, 54 résidents de 6 EHPAD du groupe Korian ont notamment suivi deux séances de jeux par semaine pendant quatre mois. Les résultats de cette étude ont démontré que :

  • Le bien-être du résident évolue positivement suite à une séance de jeu,
  • Le cadre ludique permet de diminuer, durant la séance de jeu, les troubles du comportement des résidents de façon plus significative qu’une séance de jeu traditionnelle,
  • Le cadre ludique permet d’augmenter les interactions sociales des malades de façon plus importante qu’une séance de jeu traditionnel,
  • Le cadre ludique est jugé plus adapté par les professionnels d’EHPAD qu’une séance de jeu traditionnel.

LUDIM a depuis fait l’objet de nombreuses publications*.

Le Dr Philippe Denormandie, Directeur de l’Institut du Bien Vieillir Korian, précise : « En cette période de fêtes, il est important de noter que le jeu reste un moment de plaisir fondamental pour les personnes âgées. Cette étude apporte un éclairage innovant sur le jeu comme thérapie remarquable pour renforcer une certaine estime de soi, partager le plaisir d’interagir avec d’autres, réapprendre à maîtriser son environnement et retrouver la liberté de choix. ».

LUDIM déployée en 2016 dans les établissements Korian

LUDIM sera déployée au sein d’établissements de Korian en 2016 et fera l’objet d’un livret pédagogique destiné aux professionnels, édité par l’Institut du Bien Vieillir Korian en collaboration avec le centre national de formation aux métiers du Jeu et du Jouer FM2J.

Dès le début de l’année 2016, des séances de thérapies non médicamenteuses dans un cadre ludique émanant du programme de recherche LUDIM et destinées aux personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer, seront déployées dans 31 établissements du groupe Korian par du personnel préalablement formé.

« Huit de nos établissements l’ont d’ores et déjà intégré dans leur plan de formation afin de consolider ces approches thérapeutiques alternatives aux médicaments. », indique le Dr Didier Armaingaud, Directeur médical de Korian en France.

*Communications et publications scientifiques autour de la recherche LUDIM
-GUEYRAUD, C., ANAUT, M., A la rencontre de la résilience dans la maladie d’Alzheimer : la médiation par le jeu, Séminaire Francophone Interdisciplinaire d’Alzheimerologie – Rencontre avec des auteurs : « Du vieillissement résilient à la maladie d’Alzheimer », 18 juin 2015
-BATHSAVANIS, A., DELPHIN-COMBE, F., GUEYRAUD, C., DENORMANDIE, P., BERTIN-HUGAULT, F., KROLAK-SALMON, P., Une nouvelle intervention non médicamenteuse dans la démence, le cadre ludique, JASFGG 2014 : 34ème Journées annuelles Société Française de Gériatrie et Gérontologie, Paris
-BATHSAVANIS, A., DELPHIN-COMBE, F., GUEYRAUD, C., DENORMANDIE, P., BERTIN-HUGAULT, F., KROLAK-SALMON, P., Effet d’un nouveau cadre ludique comme intervention non médicamenteuse dans la démence sur la qualité de vie , Congrès National 2014 des unités de soins, d’évaluation et de prise en charge Alzheimer, 11 et 12 décembre, Paris.
-GUEYRAUD, C., DENORMANDIE, P., KROLAK-SALMON, P., Efficacité du cadre ludique comme intervention non médicamenteuse dans la démence, Conférence de Presse nationale , 30 Janvier 2015, Lyon


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page