Chine : Pour contrer le vieillissement de la population, les couples pourront désormais avoir trois enfants

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : FAITS DE SOCIETE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Depuis 2016, le Parti communiste chinois avait imposé la limite de deux enfants par couple. Mais, suite aux résultats du dernier recensement publiés début mai montrant un taux de natalité extrêmement bas, les autorités autoriseront désormais les couples à avoir trois enfants.

En 2020, le pays a relevé son taux le plus bas de natalité depuis la fondation de la Chine communiste en 1949. Pour faire face au vieillissement de la population chinoise, les autorités autorisent les couples à avoir, légalement, 3 enfants plutôt que 2.

Un réel bouleversement dans la politique chinoise

Après près de trois décennies, la Chine répondait à la « politique de l’enfant unique ». En 2016, le pays fait un premier pas et autorise tous les Chinois à avoir un deuxième enfant par couple. Cependant, cette mise en place ne suffit pas à faire repartir la natalité. Et pour cause ! Le nombre de mariages est en chute libre, le coût des logements et de l’éducation explose et les femmes sont de plus en plus nombreuses à privilégier leur carrière. Leur fertilité est donc impactée, car elle est plus tardive. 

Mais pour comprendre le déséquilibre des générations, il faut regarder des deux extrémités de la pyramide des âges. En 2020, les 60 ans et plus, étaient 264 millions (soit quatre fois plus que la population totale de la France). Par rapport au recensement de 2010, cette classe d’âge a augmenté de 5,44 points de pourcentage. Les « actifs » (15 à 59 ans) ont quant à eux perdu 6.70 points de pourcentage sur les 10 dernière année. 

Face à ce constat, le Parlement a voté un « projet de relèvement progressif de l’âge de départ à la retraite au cours des cinq prochaines années« . Une mesure qui n’a pas convaincu l’opinion publique. Lundi 30 mai, l’agence Chine nouvelle a annoncé que les couples chinois pourraient désormais avoir trois enfants.

Les seniors chinois : une population onéreuse

Initialement, la politique de l’enfant unique visait à réduire les dépenses relative à la maternité et à l’éducation. En effet en Chine, faire un enfant coûte beaucoup d’argent. Il faut prendre en compte le prix d’une bonne éducation, investir dans un logement plus grand tout en continuant d’apporter, dans la plupart des cas, un soutien financier à ses parents et grands-parents. 

Mais avec le recul des naissance et l’essor du nombre de personnes âgées, le pays est confronté à une autre réalité : celle de la gestion et de l’accompagnement des personnes âgées. En effet, qui dit plus de seniors dit aussi plus d’infrastructures adaptées pour la santé et les loisirs. Mais également, des pensions de retraite. Cependant, ces points comptent un problème majeur : le manque de main d’œuvre. Pour compenser, le régime chinois mise sur des robots, applications et nouvelles technologies pour aider à relever les défis liés à l’âge.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page