Chine : vers un assouplissement de la politique de l’enfant unique … pour mieux affronter le défi du vieillissement ?

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : INTERNATIONAL

Partager cet article

Le PCC (Parti Communiste Chinois) a annoncé il y a quelques jours un assouplissement de sa politique de l’enfant unique adoptée en 1979. La Chine doit faire face au vieillissement de sa population ainsi qu’aux défis sociaux et sociétaux que cette tendance représente, tout comme la France et une majorité de pays dans le monde.

Vers la fin de la politique de l’enfant unique?

L’assouplissement de la politique de l’enfant unique a été voté lors du 18e Comité central du PCC qui s’est déroulé début novembre. Actuellement les couples vivants dans les milieux urbains sont autorisés à avoir un enfant, tandis que les couples habitant dans les milieux ruraux peuvent en avoir deux si le premier enfant est une fille.

Avec cette nouvelle décision, les couples dont l’un des deux membres est un enfant unique seront autorisés à avoir un second enfant, qu’ils vivent en ville ou à la campagne. Cependant la politique de la Chine en matière de planification familiale sera maintenue, annonce le PCC.

Le but des réformes à la politique des naissances est d’aboutir à un « développement équilibré à long terme de la population chinoise » a déclaré le porte-parole de la Commission nationale de la santé et du planning familial, Deng Haihua, lors d’une conférence de presse. De fait, l’application de cette nouvelle politique se fera selon les régions et selon les tendances observées. Les responsables Chinois n’ont pas établi de calendrier national pour l’application des nouvelles mesures concernant la politique des naissances.

Le contrôle des naissances et de la démographie est donc toujours d’actualité en Chine. Dans ce contexte, l’assouplissement de la politique de l’enfant unique doit permettre au pays de s’adapter au vieillissement de plus en plus en plus rapide de sa population.

Une population chinoise qui vieillit rapidement

La Chine est actuellement le pays le plus peuplé au monde et  devrait compter 300 millions de seniors d’ici 2025. Le vieillissement de la population chinoise posera donc un grand défi au pays, qui se retrouve confronté aux conséquences de sa politique de l’enfant unique. En effet aujourd’hui le taux de natalité en Chine est de 1,4 enfant par femme, ce qui ne permet pas le renouvellement de la population.

Chine pyramide des âges en 2050
source : atlas de la population mondiale de l’Ined

 

A l’instar de la population japonaise, qui connaît un vieillissement important (30% de la population japonaise aura 65 ans et plus après 2020, et 40% en 2040), la pyramide des âges de la population chinoise sera plus large au sommet qu’à la base d’ici 2050 (voir le graphique ci-contre). Il est donc urgent pour a Chine de prendre des décisions qui lui permettront de rééquilibrer sa pyramide des âges.

D’ailleurs, le pays le plus peuplé au monde prend de plus en plus de mesures pour faire face au vieillissement de sa population. Le pays multiplie en effet les lois et les initiatives en faveur des personnes âgées, ainsi que la sensibilisation de cette tranche de la population.

 

 

 

 


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut