Covid 19 : La FESP alerte sur le risque pour les personnes dépendantes qui vivent à domicile

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SERVICES A LA PERSONNE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Depuis le début de l’épidémie, la Fédération du service aux particuliers (FESP), 1ère Fédération professionnelle dans le secteur des services à la personne, est fortement mobilisée, avec les entreprises et les salariés, pour assurer la continuité du maintien à domicile des personnes les plus fragiles. Une fois de plus, elle alerte sur le manque de moyens de protection pour les services à la personne.

Il faut rappeler qu’aujourd’hui, en France, sur les 1,3 million de personnes dépendantes, 770 000 vivent à domicile et bénéficient à ce titre d’un accompagnement.

De fait, ces personnes âgée de plus de 70 ans sont ainsi plus exposées au Covid 19 hors EHPAD car les intervenants à domicile ne bénéficient pas en nombre suffisant des équipements de protection nécessaires.

Ils ne disposent pas assez de masques, de gants et de blouses ni même de tests de dépistages comme peuvent en disposer les mêmes professionnels en établissement.

Pour Antoine Grézaud, directeur général de la FESP : il faut aider les moins autonomes à « rester chez eux » ! Il faut veiller à ce que le confinement ne se transforme pas en isolement pour les seniors. La distance entre la famille et la personne dépendante est en moyenne de 226 km. De ce fait ce sont les professionnels des services à la personne et des services d’aide et d’accompagnement à domicile qui interviennent pour veiller sur les seniors et les prendre en charge. A défaut de masques, blouses, gants, les visites ne peuvent plus se faire, soit du fait du salarié soit du fait du bénéficiaire et de sa famille. Mais qui va s’occuper des seniors dans ce cas ?

C’est d’autant plus important que ces intervenants permettent également de préserver les capacités hospitalières en limitant les hospitalisations des personnes âgées. Ils sont par ailleurs très sollicités pour prendre en charge la sortie des personnes guéries du virus afin de libérer des lits hospitaliers.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page