Crise sanitaire : MEDADOM avance les frais de téléconsultation à tous les patients

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : TÉLÉMÉDECINE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Avec presque 85 000 Français contaminés par le Coronavirus, la France se prépare à rester en confinement encore un mois. Afin de faciliter l’accès aux soins, d’éviter l’engorgement des hôpitaux et de limiter la contamination des médecins, la téléconsultation joue désormais un rôle clé dans la gestion de la crise sanitaire. Ainsi, MEDADOM prend désormais ses patients en charge à 100% sans avance de frais.

La téléconsultation est désormais remboursée intégralement par la Sécurité Sociale. Depuis le 14 avril, Medadom est le seul acteur du marché qui prend en charge les patients à 100%, sans aucune avance de frais. L’acteur majeur de la télémédecine en France a vu une croissance de 300% de son activité depuis le début de la crise sanitaire et compte désormais, plus de 1 000 téléconsultations par jour.

Télémédecine

Grâce à son équipe de médecins salariés, disponibles 7j/7 en moins de 10 minutes, Medadom est en mesure d’exonérer de l’avance des frais tous les patients ayant recours à la téléconsultation quel que soit leur lieu d’habitation. Les conditions de prise en charge des patients sont les mêmes dans les 300 pharmacies partenaires, grâce à des bornes équipées avec une gamme d’outils médicaux connectés.

Nathaniel Bern, co-fondateur de MEDADOM , déclare : Nous sommes le seul service de téléconsultation sans aucune avance de frais pour le patient. Vu que la crise sanitaire est devenue, pour beaucoup de Français, également une crise économique, on veut mettre tous les citoyens dans les meilleures conditions pour se soigner au mieux. Personne ne doit choisir entre se soigner et se nourrir.

Télémédecine - e-santé - Télésanté - Santé numérique

Le Coronavirus a démontré, de la manière la plus dure qui soit, pourquoi la télémédecine s’avère nécessaire pour donner une réponse rapide et efficace à toute la population, en évitant l’engorgement des hôpitaux. Avec la crise sanitaire, la téléconsultation permet également aux médecins, les soldats au front pendant cette guerre, de poursuivre leur activité sans risquer leur santé.

Les autorités ont compris l’importance de cette pratique et les enjeux pour les Français. La téléconsultation n’en est qu’à ses début conclut Nathaniel Bern.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page