[Dossier] Les maladies neuro-dégénératives

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : ALZHEIMER

Partager cet article

Les maladies neuro-dégénératives (MND) touchent plus de 33 millions de personnes dans le monde. La maladie d’Alzheimer et les démences qui lui sont apparentées sont les plus connues. Dont la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques et la sclérose latérale amyotrophique. Cependant, il existe bien d’autres MND. En effet, elles sont souvent difficiles à diagnostiquer. Elles se caractérisent de deux manière. La première est une dégénérescence progressive des neurones. La deuxième est un dysfonctionnement dans le cerveau ou dans la moëlle épinière.

Une des premières causes de dépendance

Les maladies neuro-dégénératives représentent une cause majeure de dépendance, d’institutionnalisation et d’hospitalisation. Les traitements disponibles pour ces maladies sont pour l’instant à visée uniquement symptomatique et d’efficacité variable. Du fait du vieillissement progressif de la population et de l’absence de traitements curatifs, le nombre de patients souffrant d’une maladie neuro-dégénérative devrait croître de manière régulière dans les années à venir et le poids de ces maladies augmenter inévitablement.

Une dynamique de progrès en matière de recherche, de soins et d’accompagnement

Les maladies neuro-dégénératives ont un réel impact sur la qualité de vie des personnes malades et de leurs aidants. Il est donc primordial d’instaurer une forte mobilisation pour les accompagner au cours des différentes étapes de la maladie. Ainsi que de fournir des réponses adaptées dans l’ensemble du territoire et coordonner les acteurs de la recherche.

Le « Plan maladies neuro-dégénératives 2014-2019 » est une avancée. Ainsi, le gouvernement initie la même dynamique de progrès pour 3 pathologies. A savoir : la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques.

En savoir plus sur les solutions bien-vieillir,
la silver économie et les entreprises qui la compose ?

Le « Plan maladies neuro-dégénératives » prend en compte les spécificités de chacune de ces maladies. Il s’inscrit dans une dynamique de progrès en matière de recherche, de soins et d’accompagnement. Il apporte des réponses concrètes aux besoins des patients et de leurs aidants.

Maladie neuro-dégénérative - neurones - alzheimer

Alzheimer et parkinson

Accompagner les malades et leurs aidants

Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie neuro-dégénérative caractérisée par une perte progressive de la mémoire et de certaines fonctions cognitives conduisant à des répercussions dans les activités de la vie quotidienne. Les troubles de la mémoire forment le symptôme le plus fréquent. Ils doivent être associés à un autre trouble des fonctions cognitives pour que le diagnostic de maladie d’Alzheimer puisse être évoqué. Il peut s’agir de troubles du langage (aphasie), de difficultés à effectuer certains gestes (apraxie), de la perte de la reconnaissance des objets ou des personnes (agnosie) ou de la perte des fonctions exécutives, c’est-à-dire de la capacité à adapter son comportement à un contexte donné.

De nombreux acteurs de la Silver économie permettent d’aider à l’accompagnement des malades d’Alzheimer et de leurs aidants : bien sûr, les établissements spécialisés et les EHPAD, mais aussi des dispositifs technologiques, tels que les bracelets anti-errance avec géolocalisation, la robotique thérapeutique, sans oublier la médiation par l’animal, les espaces réminiscence, le Snoezelen et autres thérapies nonmédicamenteuses…

Parkinson, une maladie plus masculine que féminine

Maladie - soin - médecin - docteur

La maladie de Parkinson est une affection chronique neuro-dégénérative, c’est-à-dire qu’elle se caractérise par la disparition progressive de certains neurones dans le cerveau. La conséquence principale de cette disparition neuronale est la diminution de la production de dopamine (une molécule qui permet aux neurones de communiquer entre eux) dans une région essentielle au contrôle des mouvements. De ce fait, la maladie de Parkinson est une maladie qui touche les fonctions motrices.

Les symptômes de la maladie de Parkinson sont caractéristiques, même s’ils peuvent être variables d’un patient à l’autre : une difficulté à initier un mouvement (akinésie), un ralentissement des gestes, une écriture de plus en plus petite et difficile, une rigidité des membres, bras ou jambes (hypertonie), des tremblements caractéristiques qui apparaissent au repos, lorsque les muscles sont relâchés, de façon plutôt asymétrique.

Repères

la maladie de Parkinson touche environ 150 000 personnes en France (6,3 millions dans le monde) et 900 000 par la maladie d’Alzheimer (25 millions dans le monde).
• 2020 : 3 millions de personnes en France seront concernées par la maladie d’Alzheimer, malades et proches aidants (Alzheimer-recherche).
• Deux tiers des malades souffrant d’Alzheimer sont des femmes (Alzheimer-recherche). Les hommes sont atteints 1,5 fois plus que les femmes de la maladie de Parkinson (Santé publique France).
• En 2030, le nombre de patients parkinsoniens pourrait augmenter de 56 % avec 1 personne de plus de 45 ans sur 120 atteinte de la maladie (Santé publique France).


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “[Dossier] Les maladies neuro-dégénératives”

  1. Bonjour
    Je comprends par votre article qu’il n’y a aucune dynamique des acteurs de la silver eco concernant la maladie de Parkinson, ses malades et ses aidants.
    Votre article est il incomplet ou est ce une réalité?
    Cdt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut