[Dossier] Services à la Personne Aide à domicile et silver économie

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SERVICES A LA PERSONNE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Les Services à la Personne englobent 21 métiers. 1,5 million de salariés et une soixantaine de certifications. Ils se divisent en trois catégories de service: les services à la famille, les services à la personne dépendante ou âgée et les services de la vie quotidienne. Les personnes âgées en sont les principaux bénéficiaires.

De nouvelles prestations de services à la personne

Les services à la personne connaissent des regroupements stratégiques et de nouvelles prestations voient le jour. Plusieurs groupes opérateurs de maisons de retraite se rapprochent et/ou font l’acquisition de sociétés de services à la personne. Selon la DARES (2017), l’activité des entreprises de services à la personne connaît une forte progression (+7% de 2014 à 2015). D’autres écosystèmes émergent et de nouveaux services se développent. Ainsi dans la volonté de miser sur la proximité des Services à la Personne. En effet, traditionnellement les différents services à la personne proposés permettent d’être assisté dans les tâches du quotidien (ménage, garde d’enfants, portage de repas, jardinage, coiffeur à domicile…). Cependant, les prestations de service évoluent : plusieurs professionnels de santé s’invitent au domicile des personnes en perte d’autonomie ou dans les maisons de retraite (opticiens, dentistes, audioprothésistes…).

Objets connectés, téléassistance, domotique ou encore e-santé, les innovations technologiques viennent elles aussi enrichir les prestations de services à la personne. Par exemple, pour coordonner les interventions au domicile, assurer un suivi plus complet, pouvoir alerter/être alerté rapidement en cas de problème, communiquer plus facilement avec les aidants familiaux… Et ce, toujours au service de la présence humaine et du lien social.

Une nécessaire professionnalisation dans le secteur des services

Du fait de son fort développement, revaloriser le secteur et le rendre plus « attractif » en lui donnant une meilleure image est un véritable enjeu. On compte aujourd’hui plus de 70 titres et diplômes pour professionnaliser les Services à la Personne, de l’intervenant au dirigeant.

Repères

  • Le secteur des Services à la Personne couvre les besoins de 4,5 millions de ménages. Il compte 863 millions d’heures rémunérées au domicile des Français en 2015 (Etude DARES 2017).
  • Entre 2015 et 2016, le nombre de salariés de secteur a augmenté de 4,5%. Les prévisions pour les prochaines années annoncent une hausse moyenne annuelle de chiffre d’affaires de 7%. Soit de nombreux emplois à créer dans les années à venir (Etude de la branche professionnelle des entreprises de Services à la Personne).
  • Les principales sources de motivation des salariés sont l’envie de satisfaire au mieux ses clients (71% des salariés). Le sens de l’intérêt général et du service (69% des salariés) (Etude de la branche professionnelle des entreprises de Services à la Personne).

Un contrat de filière dédié aux « Services à la Personne »

Un contrat de filière « Services à la Personne » a été signé le 23 février 2017. Le but est d’assurer le développement économique de le secteur du service. Il doit permettre aux Services à la Personne de réaliser leur potentiel de développement en répondant qualitativement à une demande croissante et s’articule autour de trois axes :

  • Simplifier et harmoniser les dispositifs de soutien,
  • Développer l’attractivité et l’emploi du secteur des SAP,
  • Mettre en place une stratégie de qualité.

Ce contrat est un engagement commun entre l’Etat et les acteurs du secteur. Celui-ci doit contribuer à donner aux Services à la Personne leur place essentielle dans l’économie et la société française.

Les Services à la Personne dépendante ou âgée

Liens intergénérationnels - Colocation - Services à la personne

Les Services à la personne dépendante ou âgée sont des services d’assistance et d’accompagnement pour un public dit fragilisé. Que ce soit à cause d’un handicap, d’une maladie ou de l’âge. Ils aident au maintien à domicile des seniors et des personnes dépendantes.

Les services d’assistance dans les actes quotidiens de la vie sont nombreux et dépendent des besoins de la personne fragilisée (aide au lever et au coucher, toilette, habillage, préparation des repas… ). Pendant les moments où il se trouve au domicile de la personne dépendante ou âgée, l’aidant professionnel doit également être attentif à toute modification du comportement. Ce dernier pourrait résulter d’une aggravation d’une maladie ou de douleurs plus intenses.

Enfin, les garde-malades assurent un service de présence continue au domicile de personnes ne pouvant plus se déplacer.

Les Services à la Personne dépendante ou âgée comprennent aussi un accompagnement. Il concerne aussi bien les activités de la vie sociale, que les questions administratives. Autant pour les loisirs et que pour sorties culturelles, avec par exemple la conduite du véhicule de la personne aidée par l’aidant. Il est également possible de bénéficier d’aide à domicile pour s’occuper des animaux de la maison. Cela s’applique si la personne dépendante ou âgée n’en est plus capable.

Il est important de noter que les actes médicaux ne font pas partie de ces services. Ils doivent être effectués par un personnel dédié.

Une large gamme de services à domicile

Lutter contre l’isolement des seniors passe par le maintien d’un lien social et relationnel fort. Dans le cadre des services à la personne de nombreuses solutions sont proposées par les acteurs du secteur. Aactivités de loisirs, promenades, moments d’échanges…

Les services proposées par les prestataires sont différents. Il peut aussi s’agir d’un accompagnement dans les tâches de la vie quotidienne. Telles que le ménage, les repas, les courses… Mais aussi les actes essentiels de la vie avec notamment l’aide à la toilette et à l’habillage, au lever et au coucher, à la mobilité…

Les services à la personnes se révèlent également utiles pour un retour d’hospitalisation à domicile, une Aide administrative (assistance aux bénéficiaires ou aux aidants pour les démarches administratives, suivi de courrier, prise de rendez-vous…).

Des services de gardes non médicalisées existent également : Les personnes fragiles peuvent être soutenues dans le maintien à domicile grâce à la présence de personnels jour et nuit.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut