EHPAD & COVID-19 : Favoriser l’échange et le lien social face à la crise du Coronavirus avec les ateliers de médiation par l’animal

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Alors que les mesures de précautions sanitaires ont été renforcées et les visites familiales encadrées, l’EHPAD associatif les Tisserins de France Horizon, s’adapte au quotidien pour soutenir leurs résidents.

L’établissement peut compter sur sa spécialiste en médiation animale pour faire face à cette période particulière. Elle se déplace une fois par mois avec ses animaux afin d’apporter bien-être, réconfort, moments de partage aux résidents.

La Thérapie Assistée par l’Animal (T.A.A.) comme médiatrice de bien-être

Cette approche mise sur l’aptitude de l’animal de compagnie à percevoir les interactions et les impressions des résidents ainsi que sur leur potentiel de stimulation et de motivation. Susciter des réactions visant à maintenir et/ou améliorer les capacités cognitives et physiques des personnes âgées, tel est l’objectif principal de la zoothérapie. Cette thérapie alternative non médicamenteuse, utilise la proximité avec l’animal de compagnie pour créer du lien, et favoriser la communication verbale et non verbale des séniors en situation de dépendance.

Ainsi, leur présence libère la parole, l’expression de sentiments, fait ressurgir des souvenirs, permet de faire travailler la mémoire, et engage la motricité globale et fine. Les ateliers de médiation par l’animal permettent également de valoriser le résident, qui peut donc passer de soigné à soignant, en prenant soin de l’animal.

Comment ça marche?

Pratiquée très largement depuis des années en Amérique du nord et reconnue par le Ministère de la Santé pour son aspect bénéfique, la zoothérapie s’exerce sous forme de petits groupes, à l’aide d’animaux consciencieusement suivis par un vétérinaire, choisis et éduqués sous la responsabilité d’un intervenant qualifié en zoothérapie.

Un lien va alors se créer naturellement grâce à l’animal qui tient alors le rôle de médiateur. Accompagnés de la psychomotricienne de la résidence, d’une animatrice et de la zoothérapeute, les résidents participent aux différents ateliers ludiques proposés : promenade avec les animaux, gnosies tactiles, toilettage, jeux de mémoire, nourrissage…

Les séances sont organisées sous formes d’ateliers, avec des outils pédagogiques adaptés. Chaque mois, je propose aux résidents de l’EHPAD les Tisserins, des séances autour de la communication (travail sur les émotions), de l’éveil des sens (inspiré de la méthode Montessori), de la relaxation tout en apportant du soin aux animaux.Vivant dans une ferme dans le Loiret, j’élève et j’éduque moi-même plusieurs animaux que j’emmène lors de mes séances: cochons d’Inde, lapins, chiens, chats, et même un poney quelques fois.Les résidents s’attachent réellement à mes animaux et développent de vraies relations avec eux.

Marianne Domingues,zoothérapeute et éducatrice spécialisée

Maintenir une continuité des soins en favorisant les animations au sein de notre EHPAD

Confrontée aux problématiques liées à la dépendance, la résidence les Tisserins expérimente depuis 1 an, la médiation par l’animal. Cette résidence, située à proximité du centre-ville d’Evry-Courcouronnes, propose une fois par mois, à chaque résident de s’installer autour d’une table, en fonction de l’ergonomie de la pièce et des personnes en fauteuils roulants.

Mais à l’épreuve de la crise liée à la Covid-19, les équipes soignantes ont dû réduire leurs interventions et limiter le nombre de places disponibles.En effet, habituellement, plus d’une dizaine de résidents pouvaient participer aux ateliers avec leurs familles ou leur entourage, dorénavant ces derniers ne sont plus acceptés. Le confinement des EHPAD a pu affecter le quotidien des résidents. Leurs habitudes ont été bouleversées, ils n’ont plus reçu de visites, les intervenants extérieurs proposant des animations ou des activités physiques adaptées n’ont pas pu poursuivre leurs travaux.

En tant que psychomotricienne,j’ai souhaité mettre en place une nouvelle médiation adaptée à nos aînés. La médiation animale permet de stimuler les fonctions cognitives et motrices. Ces fonctions sont sollicitées lorsqu’il s’agit, par exemple, de retrouver le prénom de l’animal, de lui donner à manger ou encore de le prendre dans les bras. Véritable thérapie non-médicamenteuse, cette médiation est vectrice de relation, de confiance en soi et de détente. Ces ateliers permettent aussi de diminuer les troubles du comportement à court et à long terme. L’équipe et les résidents vous le recommande !

Samantha Ay, psychomotricienne au sein de l’EHPAD associatif Les Tisserins

Parce que le contexte sanitaire actuel ne doit pas empêcher les résidences dédiées à nos aînés de rester des lieux de vie, l’association France Horizon s’engage à poursuivre ses ateliers de zoothérapie au sein de son EHPAD les Tisserins et plus globalement à poursuivre les différentes activités favorisant le lien social.

Parce que le soin passe également par les animations au sein des résidences, et que les relations positives avec les animaux de compagnie se traduisent par des interactions humaines positives, les ateliers de médiation par l’animal seront étendus aux autres résidences médicalisées de l’association France Horizon dans les prochains mois à venir.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page