« Dis-moi ce que tu vois » : l’expérience immersive de l’Association Valentin Haüy

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Partager cet article

L’Association Valentin Haüy, acteur majeur de l’aide aux personnes déficientes visuelles, a proposé une expérience immersive unique en partenariat avec le Musée d’Orsay. L’objectif est de sensibiliser aux causes de la malvoyance qui touchent près de 2 millions de personnes en France.

« Dis-moi ce que tu vois » : découvrir 3 types de déficience visuelle

Les 21 et 22 septembre 2022, les visiteurs du Musée d’Orsay ont participé à une expérience unique. Autour de l’Autoportrait de Vincent Van Gogh, l’association a proposé une sensibilisation aux pathologies responsables d’une perte de vision. Des médiatrices de l’organisme ont expliqué certaines déficience mises en avant.

Le Musée d’Orsay a été choisi comme symbole puisque c’est un lieu où les yeux sont très sollicités. L’association Valentin Haüy a réussi à sensibiliser et informer les visiteurs grâce à la culture. L’objectif était aussi de démontrer la complexité de savoir si nos proches sont atteints de ces pathologies.

Une sensibilisation ludique

Trois détournements du tableau de Van Gogh ont été proposés aux visiteurs. Chaque tableau illustrait une déficience :

  • La perte de la vision centrale, principalement causée par la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). La zone centrale de la rétine est touchée. Elle est la cause principale de la malvoyance chez les personnes âgées. Généralement, elle apparait après 50 ans. À terme, le centre du champ de vision n’est plus visible.
  • La perte de la vision périphérique, pouvant être causée par la rétinite pigmentaire. Cette dernière est une maladie génétique rare. Elle survient principalement entre 10 et 30 ans. Néanmoins, elle peut apparaître à n’importe quel moment de la vie. Dans un premier temps, seule une cécité nocturne est détectée. Puis, le champ visuel périphérique finit par être atteint.
  • Le déficit mixte, pouvant être causé par la rétinopathie diabétique. En effet, cette complication concerne 50% des diabétiques de type 2. Les personnes atteintes de cette maladie peuvent subir une baisse d’acuité visuelle brutale, avoir une tâche noire fixe dans le champ visuel ou bien des lignes déformées. Cette maladie se nomme le glaucome. Il est la seconde cause de cécité en France, après la DMLA.

Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut