EyeBrain lève 3,3 millions d’euros pour son second tour de table

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La société EyeBrain qui développe l’EyeBrain Tracker, et des marqueurs du fonctionnement cérébral pour les maladies neurologiques et psychiatriques, vient d’annoncer une levée de fonds de 3,3 millions d’euros lors de son deuxième tour de table. EyeBrain prévoit d’utiliser les fonds pour développer sa force commerciale, tout en poursuivant ses efforts de R&D.

Cette augmentation de capital est souscrite par Octalfa, Sudinnova et CM-CIC Capital Innovation, trois nouveaux entrants, qui rejoignent les investisseurs historiques, CapDecisif Management et G1JIDF. Lors du premier tour réalisé en 2009 auprès de ces deux fonds, EyeBrain avait levé 1,2 million d’euros.

Ce renforcement en fonds propres va permettre à EyeBrain de développer sa force commerciale.
La société prévoit notamment de recruter une équipe commerciale, de développer son réseau de distributeurs, de mettre en place un accompagnement marketing pour les nouveaux territoires de commercialisation et pour les futurs dispositifs médicaux. Les recrutements de commerciaux en particulier permettront à EyeBrain de répondre à des marchés en forte demande, notamment en Europe.

D’autre part, EyeBrain prévoit de poursuivre ses efforts de R&D pour développer et tester cliniquement de nouveaux dispositifs médicaux, qui seront utilisés comme marqueurs du fonctionnement cérébral de maladies neurologiques et psychiatriques. Ces marqueurs seront adaptés à des pathologies pour lesquelles les médecins manquent d’informations et ne peuvent pas poser de diagnostic précoce ou de diagnostic différentiel. Les dispositifs médicaux d’EyeBrain permettent aussi de suivre l’évolution de la maladie et de mesurer l’impact des thérapeutiques mises en place.

EyeBrain Tracker« Grâce à ces fonds, EyeBrain va pouvoir répondre aux demandes provenant de l’Union Européenne et de l’Amérique du Nord », indique Serge Kinkingnéhun, le PDG d’EyeBrain. « Dans le même temps, nous allons lancer de nouvelles études cliniques afin de valider de nouveaux marqueurs du fonctionnement cérébral apportant des informations pour des pathologies que nous n’adressons pas actuellement. ».

« Les troubles neurologiques affectent près d’un milliard de personnes dans le monde, ce qui donne une idée du marché potentiel médical auquel s’adresse EyeBrain », indique Gilles Alberici, Président d’Octalfa. « Le diagnostic des maladies neurologiques et psychiatriques est souvent difficile à réaliser, du fait de la complexité des pathologies, des symptômes qui peuvent se ressembler d’une maladie à l’autre et du manque de marqueurs objectifs quantifiés et sensibles. Le marqueur fonctionnel cérébral d’EyeBrain vient simplifier ce diagnostic. »

« Nous sommes ravis de rejoindre le pool d’investisseurs qui mise sur EyeBrain et son marqueur du fonctionnement cérébral, l’EyeBrain Tracker », précise Karine Lignel, Directeur d’Investissement chez CM-CIC Capital Innovation . « Le marché des marqueurs fonctionnels cérébraux pour les maladies neurologiques et psychiatriques est en pleine croissance et EyeBrain s’est positionné très tôt sur le créneau de l’oculomotricité, ce qui lui confère un avantage indéniable. »

« Nous sommes particulièrement heureux d’accueillir Octalfa et CM-CIC/Sudinnova à nos côtés pour accélérer le développement d’Eyebrain. Nous aurons ainsi les moyens et les compétences autour de la table pour aborder les prochaines étapes de l’entreprise », déclare Catherine Boule, Directeur d’Investissement chez CapDecisif Management.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page