ICOPE Monitor prend de l’ampleur

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : TECHNOLOGIES MOBILES & INFORMATIQUES

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Lancée en mai 2020, l’application mobile ICOPE (Integrated Care for Older People) MONITOR, développée par le Gérontopôle du CHU de Toulouse permet de mesurer en quelques minutes les capacités nécessaires à la prévention de la dépendance.

L’objectif est de suivre ainsi 200 000 personnes en Occitanie d’ici 2025.

3000 personnes suivies dans la région toulousaine

L’application Icope Monitor, téléchargeable gratuitement pour les professionnels de santé sur smartphone ou tablette (via Google play ou Apple Store) est également disponible depuis mai dernier en auto-évaluation pour les seniors.

L’enjeu est de permettre au professionnel d’évaluer et de suivre l’évolution des fonctions essentielles et de former le senior à s’autoévaluer dans le cadre de son suivi. Icope Monitor vise à maintenir chez les personnes âgées les cinq fonctions essentielles que sont la mobilité, la mémoire, la nutrition, l’humeur, la vue et l’audition.

Depuis le lancement de l’application, 3000 personnes ont réalisé la première étape du programme Icope de l’OMS, constituant ainsi une véritable entrée dans la médecine digitale. Toutes les données saisies dans l’application mobile sont directement collectées dans une base de données sécurisée et en cas de perte de fonction chez le sujet, une alerte est générée automatiquement. Si un déclin est signalé, une alerte est envoyée au centre de télésuivi ICOPE du Gerontopôle.

Une infirmière de l’ERVPD (L’Équipe Régionale Vieillissement et Prévention de la Dépendance) du CHU de Toulouse rappelle alors le patient pour confirmer ou infirmer la perte de fonction. Si celle-ci est avérée, le médecin traitant reçoit une alerte de l’infirmière pour se mettre en lien avec son patient et lui proposer une évaluation plus poussée.

Après 4 mois de suivi, on observe qu’une alerte a été générée dans 30 % des cas puis confirmée pour 10 % des personnes. La perte de la vue arrive en première position, suivie de la mémoire, l’audition, le moral, la mobilité et la nutrition.

Lire aussi : ICOPE MONITOR : une application pour prévenir le déclin des fonctions chez les personnes âgées

Un projet transfrontalier

Le projet Aptitude, Agir pour la Prévention Transpyrénéenne de la Dépendance chez les Seniors, concerne la France (CHU de Toulouse) mais aussi l’Espagne (Navarre, Catalogne) et l’Andorre. Le Réseau Transfrontalier Vieillissement et Prévention de la Dépendance est constitué de dix territoires et de plus de vingt centres hospitaliers entre France, Espagne et Andorre.

Ce réseau d’experts permet de créer des liens entre les différents professionnels du domaine du vieillissement, de promouvoir le soin, la formation, la recherche et l’innovation en gérontologie et de déployer des actions de prévention de la dépendance chez les seniors dans la zone transfrontalière des Pyrénées.

prévoyance - assurance - famille

Le projet Aptitude a été cofinancé à hauteur de 65 % par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L’objectif du POCTEFA est de de renforcer l’intégration économique et sociale de l’espace transfrontalier Espagne-France-Andorre.

Son aide se centre sur le développement d’activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes en faveur du développement territorial durable.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page