Le Département de l’Essonne poursuit sa collaboration avec la CNSA pour moderniser ses services d’aide à domicile

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et le Conseil général de l’Essonne ont annoncé le renouvellement leur collaboration pour moderniser et professionnaliser les services d’aide à domicile qui interviennent auprès des personnes âgées et des personnes handicapées du département. Ils investissent 3,8 millions d’euros jusqu’en 2014.

Cette nouvelle convention s’inscrit dans la lignée d’un partenariat engagé depuis 2007. Elle s’attachera notamment à désenclaver le sud du département, moins bien couvert par les services à domicile que le reste de l’Essonne. Elle repose sur trois objectifs :

  1. Moderniser la gestion des services grâce à la télégestion
    Ces outils sont de nature à améliorer la lisibilité de mise en œuvre des plans d’aide et le contrôle d’effectivité des prestations réalisées tout en simplifiant les procédures de paiement des interventions. À terme, 106 services sont susceptibles d’intégrer le dispositif de télégestion.
  2. Diversifier la palette de services proposés aux personnes en perte d’autonomie qui vivent à domicile
    Pour certains, il s’agira de coupler l’aide humaine aux nouvelles technologies (téléassistance, centrale d’écoute spécialisée, outils de détection des dangers, assistance psychologie) afin de garantir un maintien à domicile sécurisé. Une dizaine d’Essonniens bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou de la prestation de compensation du handicap (PCH) ont déjà recours à cette prestation, l’objectif est d’atteindre la centaine fin 2014. Pour d’autres, il s’agira de développer le portage des repas sur leur zone géographique. Le Département souhaite aussi augmenter l’amplitude horaire des services (garde itinérante de nuit, couchers tardifs) et mettre en place des solutions de répit à domicile pour les aidants (baluchonnage). Il entend également accompagner la professionnalisation des accueillants familiaux par des sessions de formation initiale et continue.
  3. Structurer le secteur de l’aide à domicile
    Il s’agira de prolonger les démarches de regroupement des services d’aide à domicile et de coopération avec d’autres services ou établissements sanitaires ou médico-sociaux. Parallèlement, le Département veut encourager les structures à améliorer la qualité de leurs prestations (politique de bientraitance, évaluation interne…). Il entend enfin lutter contre l’isolement des intervenants à domicile en créant un ou plusieurs relais assistants de vie, des lieux de rencontre et de partage d’information et d’expérience.

La convention entre la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie et le Conseil général de l’Essonne sera prochainement consultable sur le site de la CNSA.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Le Département de l’Essonne poursuit sa collaboration avec la CNSA pour moderniser ses services d’aide à domicile”

  1. Grienenberger Julien

    Il semble que ces propositions n’interviennent pas dans le sens de la prévention, hâte de consulter la convention sur le site de la CNSA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page