Les nouveaux droits des personnes en fin de vie viennent d’entrer en vigueur

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Marisol Touraine a rendu effectifs les nouveaux droits des personnes en fin de vie en ce début de mois. En effet,  trois textes réglementaires, signés par la ministre des Affaires sociales et de la Santé, ont été publiés au Journal Officiel et permettent l’application de la loi du 2 février 2016. Cette dernière consacre le droit de chaque personne à demander une sédation profonde et continue jusqu’à son décès, sous certaines conditions.

Marisol Touraine« Souhaitées par le Président de la République, longuement et largement concertées, les mesures qui entrent aujourd’hui en vigueur représentent une avancée fondamentale pour les droits du malade et de l’individu. Elles constituent, sur un sujet aussi intime, le point d’équilibre qui rassemble le plus largement dans la société française », a déclaré Marisol Touraine.

Deux décrets et un arrêté pour l’application de la nouvelle loi sur les droits des personnes en fin de vie

Un premier décret précise les conditions dans lesquelles peuvent être décidés l’arrêt des traitements et la mise en œuvre de la sédation profonde et continue jusqu’au décès de la personne.

Un second décret et un arrêté fixent les critères de validité des directives anticipées, déclaration écrite par laquelle chaque individu peut indiquer à l’avance s’il souhaite limiter ou arrêter les traitements qu’il pourrait recevoir en fin de vie, au cas où il deviendrait alors incapable d’exprimer sa volonté. Un modèle type mais facultatif est proposé dans l’arrêté pour établir cette déclaration.

medecin-hopital-fin de vie

Une campagne de sensibilisation prévue à la fin de l’année

Afin de communiquer sur ces directives anticipées et permettre à chacun de s’approprier ces nouveaux droits, la ministre lancera à la fin de l’année une campagne d’information auprès des professionnels de santé, puis du grand public, sous l’égide du Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie.

Fin de vie

« Cette initiative viendra compléter les actions inscrites dans le Plan national 2015-18 pour le développement des soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie, présenté fin 2015 par Marisol Touraine et déjà largement engagé (…) Toutes les actions du plan ont été initiées et plus d’un tiers auront été réalisées avant fin 2016, grâce à la mobilisation de 120 acteurs du champ sanitaire et médico-social », précise le communiqué de presse.

Lire l’article : Le Petit Futé publie le Guide de la fin de vie


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page