Les seniors seraient-ils plus féministes que leurs cadets ?

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : FAITS DE SOCIETE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Un sondage réalisé par OpinionWay pour TEDx ChampsÉlyséesWomen les 6 et 7 octobre a révélé que les seniors étaient généralement plus investis dans la cause féministe que leurs cadets. 

Le féminisme et les seniors

56% des plus de 50 ans s’identifient comme féministes

Les seniors français seraient plus féministes que leurs cadets âgés de moins de 35 ans, d’après une étude Opinion Way pour TEDx ChampsÉlyséesWomen.

L’étude a été réalisée les 6 et 7 octobre, sur un échantillon représentatif de 1002 participants. Parmi les personnes âgées de plus de 50 ans, 56% s’identifiaient comme féministes, contre 41% seulement pour les moins de 35 ans ; parmi ces derniers, 38% estimaient que le terme était « dépassé ». Possible élément d’explication : les seniors d’aujourd’hui ont été témoins des grandes victoires du droit des femmes, notamment lors de mai 68. A contrario, selon Emmanuelle Duez, une femme entrepreneure interviewée par Madame Figaro, « [les] enfants des premières femmes qui ont majoritairement travaillé, ont pris pour acquis la résultante de trente années de combat féministe.« 

Lire aussi : Benoîte Groult, écrivaine féministe, est morte ce lundi à 96 ans

Elle note également un regain des stéréotypes de genre parmi les plus jeunes : « La loi Copé-Zimmermann [qui instaure un quota de femmes dans les entreprises du CAC 40] a eu des effets positifs dans les grandes entreprises. Alors que dans la société civile, les choses régressent : on se rend compte que les stéréotypes touchent les enfants dès le plus jeune âge. »

Un féminisme plus populaire chez les femmes et les personnes ayant fait des études supérieures

Le féminisme demeure néanmoins un mouvement important en France : un participant sur deux se déclare féministe. Les femmes étaient plus susceptibles de se dire féministes que les hommes, avec un rapport de 50 à 47%. Autre élément discriminant : le niveau d’études. Seuls 40% des personnes n’ayant pas effectué d’études supérieures déclaraient adhérer à l’idéologie, contre 59% des étudiants en bac+2 et au-delà.

Télécharger le Sondage OpinionWay pour TEDx ChampsÉlyséesWomen 


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page