L’UFSBD lance le programme Oralien pour que la santé orale s’inscrive au cÅ“ur de la dépendance

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

De nos jours, 85% des personnes âgées dépendantes ont été identifiées comme n’ayant pas de suivi dentaire. Ce constat est d’autant plus alarmant que diverses études démontrent qu’une mauvaise santé orale aggrave l’état de santé général.

Face à cette situation, l’UFSBD (Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire), qui mène des actions de formations des personnels en établissements, a développé le Programme Oralien. Explications…

logo_UFSBD

Une santé orale préoccupante

En termes de chiffres, 75% des résidents en EHPAD présentent un état bucco-dentaire délabré ; 81% d’entre eux n’ont pas eu de consultation dentaire depuis 5 ans et 1 résident sur 2 a un problème parodontal, pourtant, pour 80% leur état de santé leur permettrait une prise en charge au cabinet dentaire.

Les conséquences d’une mauvaise santé orale sont multiples : aggravation des maladies chroniques, troubles de la déglutition et de la digestion, douleurs, infections, troubles du comportement, perte d’équilibre et chutes, diminution de la qualité de vie au quotidien, repli social…

Lire aussi : L’UFSBD inscrit le défi bucco-dentaire au cœur d’une vision globale de santé

Oralien, un programme de prévention qui allie proximité et télémédecine

Programme ORALIEN - UFSBDPartant de ce constat, l’UFSBD s’appuie sur la télémédecine et propose aux établissements médico-sociaux un programme complet de suivi de la santé orale des personnes dépendantes, en trois grandes phases, qui associe proximité et télé-expertise : le Programme Oralien.

Ce dernier n’est pas imaginé « Ã  la place de » mais « en complément » d’un suivi régulier en cabinet dentaire afin de maintenir le lien indispensable entre le patient et son chirurgien-dentiste, lien de confiance, garant d’une prise en charge optimale des soins, tout au long de la vie.

Formation présentielle des encadrants/soignants

Tout d’abord, une formation de 7h des personnels encadrants et soignants en présentiel lors du lancement du Programme Oralien dans l’établissement permet d’éveiller les consciences et de transmettre un savoir (partage de savoir sur la cavité buccale, alimentation et santé bucco-dentaire, rôle du soignant, conduites à tenir, passage en chambre et élaboration des protocoles d’hygiène bucco-dentaire personnalisés…).

Suivi d’indicateurs par télé-expertise

Programme ORALIEN

Suite à cette formation, la mise en place d’un management de la santé orale des résidents, via la télé-expertise, permet d’adapter les protocoles d’hygiènes personnalisés de chaque résident et facilite le repérage d’éventuels besoins en soins.

L’encadrant devient acteur des phases du monitoring via des vidéos de la sphère orale réalisées avec un simple smartphone. Il s’approprie sa mission de maintien de l’hygiène des résidents, l’adapte suivant les notifications reçues, et planifie un RDV en cabinet dentaire si nécessaire.

Les données obtenues sont objectivées par l’intelligence algorithmique développée via l’application qui analyse chaque vidéo de la sphère orale. Les paramètres de la santé orales traités par l’application sont ensuite validés par ue équipe de dentistes qualifiés et rompus à la télé-expertise avant d’être envoyés aux équipes soignantes.

Rendez-vous après 6 mois de suivi

Enfin, pour faire vivre le Programme Oralien tout au long de l’année, des rencontres à mi-parcours sont organisées chaque année entre le médecin coordinateur ou le cadre de santé et un chirurgien-dentiste de l’UFSBD – Référence Oralien local.

Ces rencontres permettent de faire le point sur le suivi du Programme par les équipes et d’analyser l’état bucco-dentaire des résidents au filtre du Projet d’Etablissement.

Lire aussi : Préserver son capital dentaire : un enjeu important chez les seniors


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut