L’utilisation des réseaux sociaux pourrait ralentir les maladies chroniques chez les seniors

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : TECHNOLOGIES MOBILES & INFORMATIQUES

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

Une étude publiée dans le journal « Cyberpsychology, Behavior and Social Networking »Â a révélé que les personnes actives sur les réseaux sociaux seraient moins exposées à des symptômes dépressifs, ainsi qu’à des maladies chroniques, comme l’hypertension artérielle ou encore le diabète. Cette étude a été menée sur 591 participants d’un âge moyen de 68 ans.

Facebook-réseaux sociaux

Une étude qui s’intéresse au lien entre les réseaux sociaux et la santé

Et si les seniors devenaient de véritables adeptes de Facebook, Twitter et du Smartphone ? C’est en tout cas ce que prône William Chopik, professeur adjoint à l’Université du Michigan qui précise que « l’utilisation accrue des médias sociaux auraient des conséquences positives sur les personnes âgées ».

L’étude constate également que les participants actifs sur les plateformes de médias sociaux sont généralement plus satisfaits de leur vie en général et ont moins de symptômes dépressifs, tout comme de maladie chronique. Plus de 95% des personnes âgées interrogées dans le cadre de l’étude précisent être « assez satisfaits » ou « très satisfaits » des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). 72% ne sont, quant à elles, pas opposées à l’apprentissage des nouvelles technologies.

La place des médias sociaux chez les seniors

Réseaux sociaux - Social Medias

Les seniors sont de plus en plus nombreux à utiliser internet, notamment pour communiquer avec leurs amis et leurs proches, et ils sont ainsi de plus en plus présents sur les réseaux sociaux. Pour autant, les études dédiées à la fracture numérique soulignent que l’âge demeure encore un facteur significatif des inégalités d’accès au numérique.

Si les seniors connectés se sentent moins isolés et consomment plus, on constate tout de même que 63% des seniors utilisent régulièrement Internet selon le dernière Baromètre Cogedim 55+, soit près de 2 seniors sur 3 en France. Quant aux usages :

  •  75% d’entre eux utilisent Internet pour communiquer avec leurs amis, proches ou famille
  • 70% pour s’informer sur le monde qui les entoure et sur l’actualité 
  • 70% pour se renseigner sur les produits et les services

« Les personnes âgées pensent que les avantages des médias sociaux l’emportent largement sur son coût et ses défis » ajoute William Chopik. Cette nouvelle étude pose un tout autre cadre avec l’éventuel lien entre les réseaux sociaux et la santé.

Lire aussi : La part de seniors inscrits sur Facebook a augmenté de 80% en 3 ans


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

3 réflexions sur “L’utilisation des réseaux sociaux pourrait ralentir les maladies chroniques chez les seniors”

  1. Je trouve votre article vraiment superrr ! Je l’ai envoyé à ma grand-mère qui depuis le décès de mon papi c’est renfermée sur elle-même et ça me rends triste donc j’espère qu’elle s’ouvrira petit à petit. Merci encore 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut