Mieux manger pour être en bonne santé grâce aux ateliers intergénérationnels Planet@liment

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : INTERGENERATIONNEL

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Dans un contexte de mondialisation, de croissance démographique, d’urbanisation généralisée et de transition alimentaire, l’alimentation, du champ à l’assiette, pose des défis environnementaux et sociétaux. En France, comme dans l’ensemble des pays industrialisés, les pratiques alimentaires ont beaucoup changé au cours des 60 dernières années. De nouveaux aliments sont apparus et d’autres ont pratiquement disparu.

Des ateliers pour réfléchir à ces enjeux de société avec un panel de générations

L’Institut de recherche pour le développement – Délégation régionale IRD Occitanie lance l’atelier de sensibilisation « Nos assiettes d’hier, d’aujourd’hui et de demain » pour ouvrir l’appétit… Et les esprits ! Cet atelier intergénérationnel de médiation scientifique poursuit un objectif : faire réfléchir aux implications de l’acte de se nourrir tout en créant du lien entre des aînés et des jeunes. Il est proposé aux participants de 9 à 99 ans en Occitanie dans le cadre du projet Planet@liment.

Ces ateliers, sur le thème du goût et de la transmission des savoirs autour de l’alimentation durable, se dérouleront avec des écoliers et des aînés dans tous les départements de la Région Occitanie.

Ils seront animés par des médiateurs scientifiques, préalablement formés par Kimiyo sur la base de la formation « Structurer des activités éducatives sur la thématique agriculture, alimentation et santé de l’environnement » de Graines Occitanie et la DRAAF.

Les objectifs :

  • Définir l’alimentation durable et ses enjeux ;
  • Recueillir les témoignages des pratiques alimentaires des participants ;
  • Échanger sur les évolutions des pratiques alimentaires entre plusieurs générations ;
  • Faire évoluer ses pratiques alimentaires vers une alimentation plus durable ;
  • Éduquer au goût.

Nos assiettes, d’hier, d’aujourd’hui et de demain

Sous format d’ateliers, de stands, cette animation pédagogique s’adapte à tous les besoins et à toutes les structures. Par exemple, le Bingo assaisonné pour les jeunes et les aînés permet de délier les langues sur ce que l’on mangeait avant, où l’on faisait nos courses en créant des échanges et du lien entre plusieurs générations.

Les participants mènent aussi l’enquête derrière les produits du quotidien : comment expliquer les écarts de prix sur un même produit ? quelles sont les conséquences sur l’environnement, les producteurs ? Déductive, émotionnelle, cette animation conviviale aide à se questionner sur nos pratiques alimentaires. Il est aussi possible de réaliser une petite dégustation de produits de saisons, issus de l’agriculture biologique, locaux, cuisinés à partir de restes pour une approche anti-gaspi.

Ce jeu a permis de tisser des liens entre les différentes générations, de transmettre des façons de vivre le moment du repas. Et d’aborder aussi tout ce qui est nécessaire avant de pouvoir manger : produire les aliments, faire ses courses, les recettes de cuisine, etc.

Lucile JOUVE, animatrice Kimiyo

Au fil de l’après-midi, des liens se sont vraiment créés entre les jeunes et les aînés. Les tandems aîné/jeune – Jean / Zayan et Maryse / Ambre – se sont donnés à fond.

Constance HANSE, médiatrice IRD

Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page