Parkinson : publication d’un questionnaire pour évaluer les effets secondaires des médicaments

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

L’association France Parkinson, engagée pour la sensibilisation des publics à la maladie, vient de publier un questionnaire en ligne permettant aux personnes sous traitement d’évaluer les effets secondaires de leurs médicaments.

Maladie de Parkinson
Crédit : Jne Valokuvaus / Shutterstock.com

La maladie de Parkinson en chiffres

D’après l’enquête « Parkinson et souffrances de vie » (2013), 98% des malades prennent des médicaments et ils sont 26% à dépasser les 9 comprimés par jour spécifiques Parkinson, sans compter les autres médicaments.

Parmi les 31 symptômes étudiés, un malade souffre en moyenne de 14,5 symptômes au début de sa pathologie et de plus de 20 au bout de dix ans de Parkinson.

Si le tremblement, symptôme le plus connu, ne concerne que 64% des parkinsoniens, tout mouvement semble entravé par la lenteur (88%), la sensation de raideur (85 %), les douleurs (73,5%) la difficulté à commencer un mouvement (57%) et les pertes d’équilibres (56%).

La maladie de Parkinson touche près de 160 000 personnes en France, dont 25 000 nouveaux cas chaque année.

Lire aussi : Le test oculaire : nouvel espoir pour Parkinson ?

Des traitements spécifiques néfastes ?

Traitement médicamenteux
Crédit : NIPAPORN PANYACHAROEN / Shutterstock.com

Afin de limiter les effets négatifs de la maladie de Parkinson, il existe plusieurs traitements spécifiques.

Ces derniers, médicamenteux, peuvent entraîner des effets secondaires particuliers et des addictions (alimentation et shopping compulsifs, hypersexualité…).

Face à cela, l’association France Parkinson a décidé de lancer un site dédié avec un questionnaire dans le but de sensibiliser les malades mais aussi leurs proches aux troubles comportementaux induits par les traitements antiparkinsoniens.

Lire aussi : Parkinson : consommer des poivrons pour prévenir la maladie ?

Un support pour ouvrir le dialogue

Ce site propose notamment un questionnaire qui permet de prendre du recul sur sa propre situation et de mieux comprendre si son comportement a changé suite au traitement.

Cet outil, financé par l’Agence national de sécurité du médicament (ANSM), peut alerter un malade et ses proches, et servir de support pour échanger avec le médecin.

Un questionnaire pour sensibiliser aux traitements antiparkinsoniens

maladie-de-parkinson-tremblementL’autoquestionnaire, mis en place par France Parkinson, sensibilise les malades et leurs proches aux troubles du comportement pouvant être induits par les traitements médicamenteux.

La personne souffrant de la maladie de Parkinson, seule ou avec un proche, doit répondre à une quinzaine de questions et évaluer en 10/15 minutes, si elle est sujet à des modifications de son comportement dues à son traitement.

A noter : le questionnaire alerte le malade et ses proches mais ne remplace pas la consultation médicale. A contrario, il peut servir de support pour échanger avec le médecin qui ajustera le traitement au besoin.

> Télécharger le questionnaire


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page