Un jour, un lauréat : interview de Sébastien Vray, fondateur et CEO de Courseur, et lauréat Meilleure Prestation de services 2018

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SERVICES A LA PERSONNE

Partager cet article

Le 29 mars 2018, les Trophées SilverEco 2018 ont récompensé 9 lauréats pour leur implication dans le secteur du mieux-vieillir. SilverEco.fr a été à la rencontre de chacun d’entre eux et vous présente leurs projets.

Lauréat dans la catégorie Meilleure Prestation de Services, Sébastien Vray est le fondateur et CEO de Courseur.

courseur sébastien vray

Pouvez-vous nous présenter votre innovation ? 

Courseur est une jeune startup qui propose de mettre en œuvre une idée très simple et qui pourrait bien changer les comportements en zones rurales et péri-urbaines. Courseur a pour but de réintégrer la livraison de courses à domicile à destination de toutes les personne en perte d’autonomie, sur tout le territoire français, peu importe la distance de son domicile avec un magasin, sans minimum de commande et à petit prix. Comment ? Grâce à un service de livraison collaborative de courses à domicile entre clients habitants proches les uns des autres. Quand une personne va faire ses courses, elle l’annonce sur l’application, comme sur Blablacar quand un conducteur annonce un trajet. Une autre personne se situant sur son trajet peut alors la solliciter pour faire ses courses. Ils partagent les frais ensemble. Tout se passe au sein d’une seule et même application (courses, paiement, livraison, géolocalisation…).
Nous avons passé un premier accord avec l’enseigne Leader Price, qui souhaite investir dans le digital à impact positif. Nous avons fait un test dans deux magasins pour éprouver notre application et l’améliorer grâce à tous les utilisateurs qui ont essayé et utilisent encore chaque semaine Courseur. Les résultats sont bons et l’enthousiasme des utilisateurs est tel que nous allons étendre le service dans toute la France à partir du 1er juin 2018. Nous discutons également avec des enseignes de bricolage et d’ameublement, car après tout, Courseur peut s’appliquer à plein d’autres produits !

Que représente pour vous ce trophée Silver Eco ? 

Remporter un tel trophée nous conforte désormais dans l’idée que Courseur est aussi à destination des seniors. Ils sont de plus en plus nombreux et font partis des premiers touchés par la perte d’autonomie. Nous avons à coeur de participer à résoudre ce problème en impliquant les gens autours d’eux. L’entraide existe déjà de manière naturelle entre proches. Nous souhaitons l’étendre et la rendre automatique ! Nous sommes bien entendu très fiers d’avoir reçu ce prix de la part d’un juré composé de personnalités et professionnels venant du milieu des services à la personne et de la Silver Economie. Nous allons donc continuer et accélérer nos partenariats dans ce secteur pour rendre disponible Courseur aux seniors et à leurs aidants le plus rapidement possible. Prochaine étape, la simplification de notre service pour que les personnes âgées s’approprient facilement cette technologies de la même manière que les jeunes générations.
Silver Night est un beau tremplin pour une startup comme la nôtre. C’était chouette de monter sur scène devant une salle remplie et de constater l’engouement pour notre service. On sent les opportunités se profiler. Les relations ont déjà commencé avec d’autres professionnels ou startups du milieu, des partenaires potentiels, des utilisateurs futurs… Bref, de belles chances d’accélérer notre développement dans un secteur où il y a beaucoup de choses à faire. Ce Trophée nous a permis d’être invité au Salon des Seniors quelques semaines après dans le cadre du Silver Lab organisé par Silver Valley. Nous avons pu ainsi faire tester notre application à des personnes âgées mais aussi des aidants. Un acteur des Services à la Personne souhaite également nous rencontrer pour entrevoir probablement un partenariat.

courseur
Quels conseils pouvez-vous donner aux futurs nominés des trophées ?

De faire tester le plus rapidement possible leur solution auprès de la population concernée, car on a souvent tendance à mettre en place ses idées avant les retours de sa cible principale. Dans notre cas, inutile de chercher à nous « mettre à la place d’un senior ». Notre conseil : faites appel dès le début à vos grands-parents, votre entourage, des personnes âgées dans la rue et faites leur tester votre produit. Chacun de leur retour vaut de l’or. Ce sont eux qui ont raison.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut