Une ligne de vêtements adaptée aux personnes âgées dépendantes

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SERVICES A LA PERSONNE

Partager cet article

L’hôpital Bretonneau, AP-HP, la Fondation APICIL contre la douleur et l’association Églantine s’engagent ensemble dans une démarche de création et d’adaptation de vêtements esthétiques et confortables.

Ce projet, mis en œuvre par les bénévoles de l’association Églantine, solutionne la problématique rencontrée au quotidien par les soignants à l’hôpital Bretonneau, AP-HP : l’habillage sans douleur, l’amélioration du confort et le respect de la dignité de la personne âgée dépendante hospitalisée en Soins de Longue Durée.

Habiller sans douleur à l’hôpital Bretonneau AP-HP

Habiller sans douleurLe projet d’habillage sans douleur a vu le jour en 2012 par la mise en place d’un atelier couture pour bénévoles. En effet, cet atelier intégré à l’hôpital permettait de transformer, d’adapter ou de créer avec l’aide d’une styliste, une ligne de vêtements esthétique, confortable et adaptée aux besoins des personnes âgées hospitalisées à l’hôpital Bretonneau, AP-HP.

L’habillage est parfois un moment difficile du soin du fait des incapacités fonctionnelles et du manque d’autonomie de certains patients âgés, présentant de multiples troubles.

Cette initiative contribue à l’amélioration certaine de la qualité de vie des patients en favorisant la diminution de la douleur lors de leur mobilisation par les équipes dans certains actes de la vie quotidienne comme l’habillage et le déshabillage.

Qui peut bénéficier de cette initiative ?

Les patients bénéficiaires de cette initiative sont hospitalisés dans les services de soins de longue durée (SLD). Il s’agit de personnes très dépendantes, présentant des rétractions musculaires et articulaires fréquentes dans les suites de maladies neurodégénératives, neuro-vasculaires.

Les habillages avec des vêtements standards sont rendus très difficiles compte tenu de cette perte de mobilité. La confection de vêtements adaptés par les bénévoles permet aux soignants de continuer à vêtir chaque patient, afin qu’il ne soit pas habillé de « l’éternelle casaque hospitalière ».

Colette MARCOTORCHINO, Présidente de l’association Églantine, explique : « L’aide à l’habillage permet à des personnes âgées dépendantes de se vêtir de façon agréable, de garder l’estime d’elles-mêmes et de respecter le souhait de chaque personne de conserver sa garde-robe ».

Habiller sans douleur

Linda HAMMAR, aide-soignante dans le service de Gériatrie à Orientation Psychiatrique, ajoute : « Ce n’est pas évident d’habiller des patients raides et très rétractés qui ne peuvent pas nous aider. Les
chemises, les tee-shirts, les robes ouvertes à l’arrière sont très faciles à mettre et à enlever (…) Il y a beaucoup de choix, ils sont jolis et esthétiques devant. Une chemise, c’est toujours mieux, c’est la classe ! »

Lire aussi : Habillez-moi : une jeune marque française de prêt-à-porter pour les femmes de plus de 50 ans

Une initiative saluée par le Concours « Trophées Patients » de AP-HP

En mai 2017, l’association Églantine recevait le « Trophée Patient » de l’AP-HP pour le projet « Habiller les personnes âgées très dépendantes sans douleur » dans la catégorie « Conditions de vie lors d’un séjour », à l’occasion de la 6ème édition de ce trophée.

Ce concours récompense des actions et expériences innovantes mises en place par des équipes hospitalières et/ou associatives afin d’améliorer la qualité de vie des patients à l’hôpital.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut