Vers une plus grande spiritualité avec l’âge

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : LOISIRS & CULTURE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Les personnes âgées apparaissent comme plus spirituelles par rapport aux jeunes adultes ou aux adolescents. Il ne s’agit pas seulement d’un héritage social ou de traditions, la maturation psychologique des aînés jouent également un rôle central.

En effet, selon l’approche de la gérotranscendance formulée par un sociologue suédois en 1989, la spiritualité – qu’elle soit religieuse ou non – se renforce avec l’âge et remplace les considérations matérielles.

Spiritualité des personnes âgées

La spiritualité apaiserait les seniors

D’après diverses études, la spiritualité apaiserait le rapport des personnes âgées au temps et à la mort. Pour s’assurer de ces dires, 3 psychologues australiennes ont interrogé un groupe de seniors sur leur rapport à la spiritualité. Les informations collectées auprès des interrogés présentent avant tout la spiritualité comme une source de confort émotionnel et un facteur de progrès mental.

En effet, le sentiment allié à la spiritualité comblerait le manque de perspectives professionnelles et permettrait de déjouer la « sensation de vieillesse » au profit d’un projet nouveau et constructif de vie.

De nombreuses expériences ont par ailleurs prouvé que les activités spirituelles (comme la méditation, le yoga…) avaient des effets positifs sur la santé des personnes âgées.

Faire la différence entre religion et spiritualité

Spiritualité des personnes âgéesLa religion et la spiritualité sont proches mais leur concept n’est pas similaire.

La religion est souvent considérée comme plus institutionnelle, plus traditionnelle et plus structurée, et peut être associée à des croyances organisées et bien établies.

La spiritualité, elle, correspond à l’immatériel et peut être envisagée comme un terme plus global, non associé à un groupe ou à une organisation particulière.

Par exemple, aux Etats-Unis, 90% des seniors se considèrent comme religieux et spirituels alors qu’environ 5% se considèrent spirituels mais non religieux.

Lire aussi : Fréquenter l’église, la mosquée ou la synagogue aurait un effet bénéfique sur le bonheur à long terme des seniors


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page