Aides à la lecture et déficience visuelle : l’association Valentin Haüy publie un guide pratique

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La vue qui baisse ne signifie pas un arrêt complet de la lecture. De nombreuses solutions existent et sont regroupées et développées dans un guide pratique élaboré par Martine Routon, orthoptiste et présidente du comité Valentin Haüy de Loire-Atlantique et Michel Ferrant, professeur technique « informatique adaptée » et vice-président du comité Valentin Haüy de Loire-Atlantique.

Les solutions présentées sont intimement liées aux attentes et besoins spécifiques de chaque personne. Elles doivent s’adapter au degré de déficience mais aussi à la volonté d’accepter de « lire autrement ».

L’essentiel dans un guide pratique !

Les aides techniques à la lecture sont multiples et évoluent pour s’accorder au mieux à tous les stades de déficience visuelle, du plus modéré au plus sévère : loupes, téléagrandisseurs, informatique adaptée, téléphonie, livres audio, braille… 

Le guide « Aides à la lecture et déficience visuelle » développe également de nombreuses recommandations pour choisir le bon équipement d’aide à la lecture, quels que soient le besoin ou les difficultés rencontrées.

L’autonomie au-delà de la déficience visuelle

Même si elle est encore ignorée ou reléguée au second plan, l’informatique offre une certaine autonomie aux personnes déficientes visuelles. En effet, elle leur ouvre l’accès au langage écrit. De plus, certaines technologies et ordinateurs sont déjà très avancés sur cette thématique. Effectivement, des outils dédiés aux personnes malvoyantes sont déjà en action.

Ce guide informe également sur les différents moyens que met en place certains comités Valentin Haüy pour permettre la possibilité de suivre des cours d’informatique et de nouvelles technologies. Ainsi, les personnes concernées peuvent apprendre à exploiter des logiciels ou des applications de lecture adaptées.

Une série de podcasts pour comprendre ce handicap

La parole des professionnels est naturellement précieuse. Cependant il est également important que des personnes qui souffrent de ce handicap et même ceux qui n’en souffrent pas puissent comprendre et s’exprimer. Afin d’apporter un regard différent sur ceux qui sont regardés différemment, l’association Valentin Haüy a aussi construit une série de podcasts.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page