En Indonésie, un homme prétend avoir 145 ans, il est pourtant impossible de le vérifier

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

En Indonésie, un homme prétend être le plus vieux du monde et avoir 145 ans. Il aurait présenté sa carte d’identité aux autorités indonésiennes, toutefois, il n’y à aucun moyen de certifier cette information.

mbah gotho-indonésie-145 ans

Source : LePoint.fr

Une longévité de vie obsolète ?

Françoise Forette, professeur de gériatrie et directrice du centre international de longévité explique : « Nous n’avons aucun moyen de vérifier. Il montre sa carte d’identité mais on sait très bien que, parfois, ces cartes sont totalement fausses » et ajoute que « le gros hic (…) c’est l’état civil ».

La longévité de vie est liée à l’espèce elle-même. Pour l’homme, elle a été fixée à 120 ans. « 145 ans cela paraît beaucoup » ajoute-t-elle. L’espérance de vie tient compte de tous les aléas d’une population (maladie, accident…), et elle varie tous les ans en fonction des observations.

« La longévité de vie est un fait génétique. Cela peut tout à fait augmenter parce qu’avec les progrès qui peuvent être réalisés en biologie on peut probablement, largement, dépasser les 120 ans », a expliqué Françoise Forette.

Cet homme qui pourrait surpasser Jeanne Calment

Jeanne Calment pourrait-elle bientôt perdre sa couronne? En 1997, la Française est décédée à l’âge de 122 ans et reste donc, pour l’heure, la doyenne de l’humanité.

Cet homme de 145 ans s’appelle Mbah Gotho et dit être né le 31 décembre 1870. Le secret pour durer selon lui ? La patience. Il a quasiment perdu la vue et explique que les journées quotidiennes deviennent très compliquées.

L’émergence des « supercentenaires »

Japon - personnes âgées - senior - vieillissementDe nos jours, nous assistons à l’émergence des « supercentenaires », c’est-à-dire des personnes qui ont plus de 105 ans. On note que les Japonais sont champions à ce sujet, du fait de facteurs génétiques mais aussi grâce à leurs modes de vie.

Pendant longtemps, la mortalité au Japon fût, entre autre, liée à la surconsommation de sel, provoquant de nombreux Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC). Force est de constater que le pays a su renverser la tendance.

Consulter l’article : Japon : plus de 10 millions d’habitants âgés de plus de 80 ans

Le Japon est confronté à plusieurs enjeux face à ce vieillissement de plus en plus rapide. Les questions liées au financement, notamment celui des retraites et de la perte d’autonomie, deviennent pour leur part cruciales et de plus en plus de mesures visant à faire des économies sont adoptées.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page