Et si vous utilisiez la bave d’escargot comme anti-âge ?

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SPORT & BIEN-ETRE

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

Les cosmétiques alliés de notre peau ne se trouvent pas toujours là où l’on pense. Par exemple, la bave d’escargot est un puissant allié anti-âge. En effet, cette dernière possède des propriétés pour le moins exceptionnelles…

Escargot - Bave d'escargot - Anti-âge

Quand l’escargot devient l’ami de la peau !

Cuisiné avec du beurre et de l’ail par certains, l’escargot a d’autres vertus que son goût. En effet, ce gastéropode et sa bave offrent de nombreux bienfaits reconnus par les spécialistes. En effet, la bave contient par exemple de l’allantoïde, une enzyme aux vertus cicatrisantes, régénérantes, adoucissantes et apaisantes.

Composée de collagène et d’élastine, la bave d’escargot permet de préserver l’élasticité et la tonicité de la peau, et donc, de retarder l’apparition de rides.

En outre, la bave d’escargot est riche en acide glycolique, un excellent exfoliant, ainsi qu’en vitamines E (antioxydant), vitamine C (cicatrisation des tissus) et vitamine A (hydratation de la peau). Enfin, elle est source d’antibiotiques naturels qui détruisent les composants pathogènes présents sur la surface de la peau.

Consulter notre dossier : Des cosmétiques pour vieillir en beauté !

La bave d’escargot : un anti-âge méconnu mais puissant

Révolution dans l’univers des cosmétiques

Escargot - Bave d'escargot - Anti âgeLa bave d’escargot est donc reconnue comme un puissant anti-âge qui permet de prévenir la formation de cernes, ridules, rides, vergetures, troubles de la pigmentation liés au vieillissement…

Une petite révolution dans l’univers des cosmétiques pour ce composant naturel !

Bon à savoir

Comment a-t-on découvert les vertus de la bave d’escargot ?

Un des fils de la famille Bascunan, qui exploite une ferme de production de chair d’escargot gastronomique au Chili, s’est rendu compte, en dé-coquillant à la main les escargots que ses mains cicatrisaient très rapidement en cas de blessure.

Dans les années 1980, il a décidé de faire analyser la bave d’escargot par des laboratoires spécialisés. Et c’est ainsi que ces derniers ont découvert tous les composants bénéfiques de la bave d’escargot, avant que des cosmétiques soient mis au point, des années plus tard.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut