Financement de la dépendance : Pour les députés socialistes, la communication du gouvernement est mensongère

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : CINQUIEME RISQUE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Marisol Touraine (Indre-et-Loire), Danièle Hoffman-Rispal (Paris), Martine Pinville (Charente), Laurence Dumont (Calvados) et Christophe Sirugue (Saône-et-Loire), députés socialistes impliqués dans les quatre groupes de réflexion sur la réforme dépendance ne veulent pas « servir de faire valoir à des orientations qui semblent d’ores et déjà retenues ».

« C’est avec surprise que nous avons pris connaissance du communiqué de l’Elysée évoquant un large consensus sur « la nécessaire responsabilité quant au financement qui ne doit pas être reporté sur les générations futures ou sur l’impôt » » précisent-il dans un communiqué.

Voir à ce sujet cet extrait du Conseil des Ministres du 6 Avril dernier.

« Cette communication est mensongère puisqu’il n’y a pas de consensus sur la question du financement. Cela augure mal des conditions du large débat qui doit nécessairement être mené sur le sujet de la dépendance. »

« Nous tenons à dénoncer cette manœuvre qui vise à laisser penser que l’introduction du financement par les assurances privées est inéluctable. »

« Nous réaffirmons notre attachement à un financement de la dépendance assis sur la solidarité nationale comme le rappelle le projet présenté par le Parti socialiste pour 2012 ».


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page