Financement de la dépendance : Pour les députés socialistes, la communication du gouvernement est mensongère

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : CINQUIEME RISQUE

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

Marisol Touraine (Indre-et-Loire), Danièle Hoffman-Rispal (Paris), Martine Pinville (Charente), Laurence Dumont (Calvados) et Christophe Sirugue (Saône-et-Loire), députés socialistes impliqués dans les quatre groupes de réflexion sur la réforme dépendance ne veulent pas « servir de faire valoir à des orientations qui semblent d’ores et déjà retenues ».

« C’est avec surprise que nous avons pris connaissance du communiqué de l’Elysée évoquant un large consensus sur « la nécessaire responsabilité quant au financement qui ne doit pas être reporté sur les générations futures ou sur l’impôt » » précisent-il dans un communiqué.

Voir à ce sujet cet extrait du Conseil des Ministres du 6 Avril dernier.

« Cette communication est mensongère puisqu’il n’y a pas de consensus sur la question du financement. Cela augure mal des conditions du large débat qui doit nécessairement être mené sur le sujet de la dépendance. »

« Nous tenons à dénoncer cette manÅ“uvre qui vise à laisser penser que l’introduction du financement par les assurances privées est inéluctable. »

« Nous réaffirmons notre attachement à un financement de la dépendance assis sur la solidarité nationale comme le rappelle le projet présenté par le Parti socialiste pour 2012 ».


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut