Fondation Médéric Alzheimer : les bienfaits d’un jardin thérapeutique expliqués dans un guide

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : EHPAD & MAISONS DE RETRAITE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : ALZHEIMER

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Proposé par la Fondation Médéric Alzheimer en partenariat avec l’École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles et l’association Jardins & Santé, le guide pratique « Conception et élaboration de jardins » est destiné à tout type d’établissement sanitaire ou médico-social au bénéfice de tous les publics qui le fréquentent : personnes malades, entourage, accompagnants et professionnels. Plus encore dans cette période « confinée/post confinée », le jardin témoigne de toute sa dimension interactive et de partage, invitant à l’émotion, à la création, à l’évolution, au « prendre soin »… Dans une démarche à la fois empirique et scientifique, cet ouvrage regorgeant de conseils pratiques a pour objectif d’accompagner professionnels de santé et du paysage pour concevoir des jardins à visée thérapeutique adaptés, pérennes et durables… et partagés par tous.

Jardins « mode d’emploi » : un guide pratique à destination des établissements de santé et sociaux pour des espaces extérieurs bénéfiques à tous

Si le travail de la terre était considéré à la fin du XVIe siècle comme un outil curatif, il n’est plus question aujourd’hui d’être soigné par le « travail au jardin » mais bien directement par le cadre du jardin lui-même et par les activités qui y sont développées.

Largement reconnues, les vertus du jardin à visée thérapeutique séduisent les responsables d’établissement, sans pour autant qu’ils sachent comment procéder pour aménager ces espaces adaptés de façon pérenne et durable, et bénéfiques à la fois au fonctionnement de l’établissement ainsi qu’aux personnes accueillies.

Ce guide inédit, fruit d’une collaboration pluridisciplinaire entre l’École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles, l’association Jardins et Santé et le Living Lab de la Fondation Médéric Alzheimer, donne les clés pour réaliser un jardin à visée thérapeutique de manière simple et efficace, en adéquation avec les besoins des personnes atteintes de troubles cognitifs, déclare Hélène Jacquemont, Présidente de la Fondation Médéric Alzheimer.

Usages et intérêt du jardin à visée thérapeutique : faciliter les interactions avec les éléments soignants de la nature

Permettant de créer un univers à la fois clos et sécurisant mais aussi ouvert au monde et vivifiant, le jardin à visée thérapeutique crée des situations de bien-être et de confort où les choses sont liées entre elles. Il s’agit non seulement d’offrir la possibilité de vivre dans un jardin, mais aussi de participer à sa création, à son évolution, d’en prendre soin.

Hortithérapie, art-thérapie, thérapie sensorielle… la palette d’activités des jardins à visée thérapeutique est large tout en favorisant l’autonomie des personnes. Le jardin peut être à la fois un lieu qui favorise la médiation animale, un lieu dans lequel les personnes qui se promènent sont stimulées par le bruit d’une fontaine ou les essences de fleurs, un lieu propice aux retrouvailles familiales.

Les personnes vivant avec des troubles cognitifs sont sujettes à des symptômes psychologiques et comportementaux tels que l’agitation, l’apathie ou encore la dépression. Un jardin à visée thérapeutique peut contribuer à diminuer ces symptômes et à améliorer le bien-être général. Les bénéfices pour les personnes malades, leurs familles et les professionnels qui les accompagnent sont réels et prouvés, explique Kevin Charras, responsable du Living Lab de la Fondation Médéric Alzheimer.

Véronique Laulier, directrice de la formation continue et référente de la chaire « Paysage et Santé » de l’École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles poursuit : Un jardin à visée thérapeutique est non seulement un espace qui suscite l’intérêt et turnover l’attention des personnes mais aussi un endroit où accueillir les familles pour des visites dont on mesure aujourd’hui la nécessité.

Il constitue un espace de médiation favorable à l’implication des familles et à la communication avec les personnes malades contribuant à soulager la charge des soignants. Un espace de repos peut être pensé pour le personnel, dont certains membres pourraient apprécier d’investir une parcelle pour leur propre plaisir, ou pouvant contribuer à réduire le burn out et le turnover.

Tous les usages du jardin contribuent au sentiment d’autonomie, d’indépendance et de bien-être de tout type d’usager et de multiples activités peuvent bénéficier du jardin comme cadre.

Conseils et recommandations pratiques : un guide complet pour un accompagnement pas à pas dans la mise en place d’un jardin à visée thérapeutique

Outil d’accompagnement complet proposant des recommandations et des conseils fondés sur des projets concrets, ce guide permet à chacun de comprendre comment concevoir un jardin à visée thérapeutique pérenne en partageant des solutions simples et éprouvées. Il peut aussi se révéler un outil très pratique pour les aidants familiaux qui voudraient s’en inspirer pour réaliser leur propre jardin à visée thérapeutique.

CHAPITRE 1 : Un jardin dans l’établissement. Comprendre et argumenter

Ce chapitre présente l’importance des espaces végétalisés et de leur impact sur la santé et le bien-être des personnes vivant avec des troubles cognitifs. Ces éléments sont également une source d’argumentation visant à soutenir un éventuel projet de (ré)aménagement de jardin dans un objectif de prendre-soin.

CHAPITRE 2 : Construire et porter le projet de jardin dans une démarche participative

Le projet a de meilleures chances de réussite si la démarche est fondée sur la participation de l’ensemble des futurs usagers et gestionnaires. Cette partie présente de manière simplifiée les principes de mise en oeuvre d’une démarche participative appliquée à la conception de jardins à visée thérapeutique. Sont également présentées les clés pour anticiper le financement du projet.

CHAPITRE 3 : Concevoir le jardin. Recommandations pour des jardins à visée thérapeutique « éco-logiques »

Quels sont les éléments clés pour concevoir un jardin attractif et sécurisant, respectueux de l’environnement et de la santé ? En s’appuyant sur des retours d’expériences nombreux, ce chapitre aide les professionnels à mener un projet qui envisage le jardin comme un lieu d’accueil et de vie, adapté à la pratique de soins.

CHAPITRE 4 Faire vivre le jardin, vers une pérennisation évolutive

La pérennisation du jardin est dépendante d’une bonne réflexion en amont du projet, à la fois sur les usages, l’entretien et l’évaluation du jardin et de ses impacts. Cette partie propose des éléments de méthode pour bien anticiper ces aspects et donner toutes les chances de réussite à ceux qui voudraient se lancer.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page