Qu’en est-il de la mobilité des seniors en France ?

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : MOBILITE & TRANSPORTS

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Un Français sur trois aura plus de 60 ans en 2060. A l’occasion de la 25ème Journée internationale des personnes âgées, le 1er octobre 2015, le Laboratoire de la Mobilité inclusive, composé d’acteurs privés, publics et associatifs, rappelle l’importance pour l’ensemble des parties prenantes d’anticiper ce vieillissement de la population.

Mobilité des seniors en FranceLa mobilité, et surtout la capacité ou non à se déplacer en environnements urbains ou ruraux, constituent un facteur d’exclusion pour les personnes âgées et un frein majeur au bien vieillir. Ces enseignements sont tirés de l’étude « La mobilité des seniors en France », réalisée par le cabinet Auxilia pour le Laboratoire de la Mobilité inclusive.

Personnes âgées : une population livrée à elle-même

Aujourd’hui, seulement 6% des seniors bénéficient d’une aide à la mobilité, et il s’agit principalement de conseils. Or les seniors appréhendent difficilement un espace urbain qui ne cesse de s’étendre et de se complexifier.

Les seniors utilisent très peu le vélo et les transports en commun, craignant de se blesser. A partir d’un certain âge, un véritablement renoncement à la mobilité s’opère : la mobilité inversée* – le fait de faire venir au domicile les biens et services – doit être favorisée et accompagnée.

« La mobilité des seniors en France » Principaux enseignements de l’étude

  • 26% de la population a plus de 60 ans
  • La proportion des 75 ans et + aura doublé en 2060 : 23,6 millions de seniors en France
  • Le rayon de vie diminue fortement après 75 ans, passant de 17 km parcourus par jour à 8 km.
  • 54% des piétons tués sont des seniors
  • 30% de seniors ne sortent pas de chez eux pendant 24h d’affilée
  • 44% des 75 ans et plus déclarent des gênes pour se déplacer
  • Seulement 6% des seniors bénéficient d’une aide à la mobilité
  • 93% des aidants assurent une aide à la mobilité
  • 70% des aidants souhaiteraient bénéficier de plus d’informations sur la mobilité

> Télécharger l’étude « La mobilité des seniors en France »

Proposer des solutions adaptées pour favoriser la mobilité et créer du lien social

Laboratoire de la mobilité InclusiveAnticiper le vieillissement c’est aussi s’appuyer sur des opportunités. La mobilité inversée est l’une d’entre elles. Elle s’appuie sur les possibilités offertes par le numérique (télémédecine, achats dématérialisés, livraisons), outil au service de l’autonomie et du maintien à domicile des seniors, population la plus exposée à la fracture numérique.

En 2012, seuls 23,4% des 75 ans et plus disposaient d’Internet à la maison : il importe d’encourager les seniors à s’équiper et à maîtriser les outils numériques pour lutter contre l’isolement. D’autres solutions, comme inviter les seniors à participer aux projets d’aménagement des territoires pour mieux prendre en compte leurs besoins, ou encore développer le transport accompagné comptent parmi de nombreuses recommandations pour une mobilité plus accessible aux seniors.

« Anticiper le vieillissement de la population française afin de garantir les meilleures conditions de mobilité aux seniors est un enjeu sociétal et économique majeur, » commentent Florence Gilbert, Directrice générale, Wimoov et Damien Desjonquères, Responsable Mobilité inclusive, Total.

Vidéo : « Agir pour la mobilité inclusive, qu’est-ce que c’est ? »


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut