L’université du Domicile ouvre ses portes à Alençon

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : FORMATIONS & CONSEILS

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Convaincue que les pratiques et les usages du domicile mobilisent de réelles compétences qui se transmettent et se perfectionnent, l’Université du domicile, via son campus à Alençon, est le tout premier lieu en France dédié à la recherche et à l’innovation sur les évolutions des rôles et des usages du domicile.

Autour des compétences qui sont mobilisées à domicile, le campus s’adresse aux étudiants, chercheurs, entreprises, experts, écoles, stagiaires, apprentis et habitants pour mener des programmes visant à observer, contribuer, acquérir, transmettre et habiter.

Regroupant trois maisons entièrement réhabilitées en plein cœur d’Alençon, le campus s’étend sur 650m2 et propose trois salles de formation, une cuisine pédagogique professionnelle, un salon/bibliothèque, un espace de coworking, un jardin en permaculture et 8 logements dont 1 duplex.
Trois années de travaux ont été nécessaires pour proposer ce cadre unique, dont la particularité est d’offrir à une population « d’habitants » très variée, un environnement « comme à la maison ». Au-delà des simples murs, c’est l’esprit général du campus et son futur programme d’animations qui favoriseront le partage et la transmission de compétences en lien avec le domicile réinvesti.

Déjà en cours :

  • Des programmes de recherche, dont une thèse CIFRE co-financée par Normandie Université sur les apprentissages informels et les transmissions de savoirs entre les habitants dans un habitat autogéré. Le campus sert de terrain de recherche et favorise l’observation par des mises en situation dans un environnement réel.
  • Le tout premier afterwork du campus dédié aux enjeux humains et managériaux en lien avec le télétravail. Animé par François Chauvin, consultant en management et conduite du changement, et en partenariat avec Incitu, organisme certificateur de compétences des individus et des process d’entreprises en lien avec l’évolution du marché du travail et de ses nouvelles formes d’organisation.
  • Un partenariat avec le collège Notre Dame de Lancrel situé à Alençon, pour utiliser le jardin en permaculture du campus comme terreau pédagogique de réappropriation des savoirs en rupture de transmission. Les jeunes volontaires pourront venir accompagnés d’un adulte et d’un grand parent pour faire connaissance avec le potager, repérer les légumes encore présents et repartir avec un défi culinaire.

Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page