« Salariés aidants : Inclusion professionnelle & Management de l’aidance » : le point avec le livre blanc « Aider & Travailler »

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AIDANTS & AIDE AUX AIDANTS

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le livre blanc « Aider & Travailler » s’adresse aux entreprises, services des ressources humaines, managers mais aussi aux salariés aidants, femmes ou hommes, quelle que soit leur emploi ou catégorie socio-professionnelle.. Qu’ils accompagnent une personne âgée, handicapée, malade ou ayant eu un accident, le livre blanc « Aider & Travailler » les concerne. Ce livre n’aborde pas les questions relatives aux aidants familiaux ou proches aidants, sauf à ceux qui sont référencés par la loi.

A l’initiative d’Interfacia qui avait déjà rédigé un livre blanc en 2017, le LabRH, Olystic, Responsage et Tilia ont souhaité joindre leur expertise pour ce nouveau livre blanc. A travers huit parties distinctes, ce livre aborde des thèmes divers concernant les salariés aidants et leur quotidien tels que l’impact de l’environnement professionnel, des témoignages d’entreprises engagées, des propositions pour favoriser le management, le cadre juridique de l’aidance en entreprise …

Un livre blanc accompagné d’un baromètre pour encore plus de légitimité

Pour sa deuxième édition, le baromètre « Aider & Travailler » synthétise en quatre pages les données utiles et nécessaires à la compréhension du sujet des salariés aidants mais également à la conduite d’un management en faveur de l’aidance.

Ensemble, le baromètre et le livre blanc, ont pour objectif d’exposer clairement le sujet de l’aidance et son impact pour les entreprises. Le but n’est pas de généraliser ou de pointer du doigt les aidants, qui se retrouve parfois en difficulté entre leur vie professionnelle et leur rôle d’aidant, ni les entreprises, mais bien d’arriver à trouver des solutions conjointes pour un accompagnement adapté.

76,5% des salariés aidants le sont par obligation. Être aidant est souvent subit et inattendu. En effet, le rôle d’aidant n’est pas forcément naturel et ne parait pas « normal » pour tous les aidants, cette situation n’est pas toujours un choix. Pourtant il faut l’assumer pour le bien du proche dépendant.

Le sujet du livre blanc est de savoir quel impact le rôle d’aidant (dans sa généralité) a sur le marché du travail mais aussi pour les entreprises.

Télécharger le livre blanc « Aider & Travailler »

Comprendre et réagir face à la réalité de la position des salariés aidants

Les salariés aidants sont âgés de moins de 49 ans pour la moitié d’entre eux et ne sont que 26,5% à aider une personne dépendante du fait de son vieillissement. Une donnée essentielle, lorsque très souvent l’aidance est associée au grand-âge. Le vieillissement de la population n’est qu’un des facteurs de croissance de l’aidance. L’amélioration
des soins en est un autre.

En effet, il y a quelques dizaines d’années, un certain nombre de maladies ou de handicaps conduisaient à une fin de vie rapide. Ce n’est plus le cas.

La question du pouvoir d’achat des aidants est importante, puisqu’en plus de l’impact du temps partiel sur leur revenu, 70,3% d’entre eux contribuent financièrement à la prise en charge de la personne aidée (150€ minimum/mois pour le reste à charge de soins et autres dépenses). 17,1% sont même contributeurs pour plus de 500€ par mois.

Le rôle d’aidant a un véritable impact sur la société et son évolution dans le temps. On ne peut plus ignorer ce rôle car nous serons tous amené à être aidant un jour.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page