Santé dentaire : Un cabinet mobile et innovant contre la désertification médicale

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le Groupe Gruau, leader européen de la carrosserie sur Véhicule Utilitaire qui apporte depuis 130 ans des solutions de mobilité adaptées à leurs usages a conçu le premier cabinet dentaire mobile équipé d’un système de radiologie sur base 3,5 t. L’objectif de cette innovation est de proposer une solution pour soigner les résidents d’EHPAD et lutter contre la désertification médicale.

A l’origine de cette initiative, le Dr Eric Lenfant, président de l’URPS (Union Régionale des Professionnels de Santé) Chirurgiens-Dentistes d’Auvergne-Rhône-Alpes. A la recherche de solutions pour apporter des soins aux résidents d’EHPAD peu ou pas mobiles et situés dans des déserts médicaux, le Dr Eric Lenfant a donc imaginé faire venir le cabinet aux patients. Pour mettre en pratique cette initiative et gérer les détails techniques, l’URPS des Chirurgiens-Dentistes d’Auvergne-Rhône-Alpes a pris la décision de s’associer au carrossier Gruau.

Pour nous, professionnels de santé, Gruau est une référence dans les véhicules sanitaires. Après avoir contacté plusieurs carrossiers, on a choisi Gruau parce qu’on savait qu’en s’adressant au leader européen, on allait bénéficier d’une expérience unique. Aujourd’hui, on dispose d’un outil qui était encore inimaginable il y a trois ans : dans ce véhicule, il y a une soixantaine d’innovations ! La phase d’expérimentation va durer 4 ans mais je peux déjà vous dire qu’on ne pensait pas que ça fonctionnerait aussi bien ! L’objectif est, dans un second temps, de répliquer ce modèle à une échelle plus importante. Dr Eric Lenfant, président de l’Union Régionale des Professionnels de Santé Chirurgiens-Dentistes d’Auvergne-Rhône-Alpes

Un défi industriel

Bien que des expériences similaires aient d’ores et déjà été réalisées, aucune ne concernait un utilitaire de 3,5 t. Cependant, il s’agissait d’une condition fondamentale pour le bon fonctionnement de ce projet, tout comme le fait de rendre l’espace de soins accessible aux fauteuils roulants et de disposer du matériel médical le plus exhaustif possible. Ainsi, depuis le début de l’année 2019, le Dr Eric Lenfant et deux de ses confrères, le Dr Patrick Bruyère et le Dr Régis ont travaillé collaboration avec les équipes de Gruau pour mettre en place ce concept inédit qui devait être réalisé en seulement 23 semaines.

Spécialisé dans les aménagements spécifiques d’utilitaires, le bureau d’étude de Gruau Le Mans a donc conçu et modélisé un espace sur-mesure répondant à toutes ces exigences. Cependant, la technologie étant soumise à la réglementation et la validation de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), huit mois ont été nécessaires afin de pouvoir obtenir l’autorisation d’intégrer le matériel de radiologie sans avoir besoin de plomber les parois du véhicule.

Gruau

Répondre aux besoins les plus spécifiques des professionnels est inscrit dans l’ADN du Groupe Gruau. Le projet du Dr Lenfant était d’autant plus enthousiasmant pour nous qu’il portait en lui une dimension de santé publique, en résonnance avec l’engagement sociétal de notre entreprise. Le site de Gruau Le Mans a su mobiliser tous les corps de métier nécessaires à la réalisation de ce véhicule tout en respectant les contraintes en termes de délai et de budget. Si l’expérimentation s’avère concluante, Gruau est prêt à produire ce véhicule à plus grande échelle, voire à l’adapter à d’autres domaines médicaux, à l’image de ses dernières réalisations pour des destinations très variées. Mickaël Tocreau, responsable commercial et marketing Gruau Le Mans

Une phase expérimentale dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

Le Groupe Gruau, qui a su mobiliser une diversité de corps de métiers pour mettre en place ce projet met un point d’honneur à poursuivre l’accompagnement du cabinet lors de sa phase d’expérimentation. Bénéficiant du soutien de l’Agence Régionale de Santé (ARS), du Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes et de l’Assurance Maladie, cette unité de soins mobile effectuera une phase de validation de 4 ans auprès d’environ 46 EHPAD de la région. En cas de succès, cette initiative pourrait être déployée à l’échelle nationale et adaptée à d’autres domaines de la santé.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page