Valoriser l’animation des solidarités locales, un projet devenu réalité grâce au logiciel métier Solidar-IT

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : LUTTE CONTRE L'ISOLEMENT

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Pauline Dubois, Directrice des Solidarités et de la Santé affirmait lors du webinaire du 21 janvier 2021 que Solidar-IT est « un véritable logiciel métier d’animation des solidarités locales ». Une application qui fait a fait l’unanimité lors du rendez-vous digital organisé en partenariat avec l’UNCCAS.

Ensembl’ a développé un dispositif numérique qui lutte contre l’isolement et la perte d’autonomie en passant par la prévention de tous les acteurs du territoire : Solidar-IT.

Solidar-IT : un outil fort pour lutter contre l’isolement

L’UNCCAS a, cette année, du adapter son traditionnel congrès annuel en digital. Charles Berdugo, Président et Directeur général d’Ensembl’, a animé une table-ronde, toujours à distance, intitulée : « « Comment encourager, piloter et coordonner les solidarités locales durablement ? ». L’occasion idéale pour présenter Solidar-IT, l’outil métier développé par Ensembl’ et interconnecté à ce dernier.

La ville de Pau, ville test de l’application, a ainsi pu partager son retour d’expérience autour de ce logiciel destiné à mobiliser le voisinage afin de lutter contre l’isolement social et la perte d’autonomie des publics les plus fragiles.

Prendre conscience de la réalité de l’isolement

Ce sont bien 6,6 millions de français âgés de 16 ans ou plus qui souffrent d’isolement et déclarent avoir moins d’un contact par semaine selon une enquête réalisée par l’INSEE en septembre 2019.

Et le confinement n’a pas arrangé la situation aussi bien chez les seniors que chez les étudiants par exemple. Habituellement, selon l’association Petits Frères des Pauvres, 6% des personnes âgées de 60 ans et plus sont isolées à la fois des cercles familial et amical, soit 900 000 personnes. Avec le confinement et toujours selon l’association, 4% des plus de 60 ans soit 720 000 seniors « n’ont eu aucun contact avec leur famille durant le confinement ».

Face à ces situations dangereuses (accélération de la perte d’autonomie, détresse psychologique, manque de soins et de prise en charge en cas d’accident, …) les acteurs locaux territoriaux de l’action sociale doivent s’organiser. Et c’est dans ce contexte que Solidar-IT a révélé tout son potentiel, comme l’expliquent Pauline Dubois et Corinne Letuppe en charge de plan anti-solitude de la ville de Pau.

« Avant le confinement on comptait 700 voisins sur Ensembl’. Aujourd’hui plus de 1500 ! » 

Mis en place depuis 2019 à Pau dans le cadre du plan anti-solitude, le dispositif « Ensembl’ / Solidar-IT est une chaîne de solidarité en marge de nos diverses actions. Elle part de l’habitant et arrive jusqu’aux professionnels sociaux, en passant par le commerçant, le bailleur social, le médecin et tous les acteurs de la cité », explique Corinne Letuppe.

Avec les confinements, il a prouvé tous ses atouts. D’abord, en termes d’inscrits, puisque la ville a constaté une augmentation de 103% (742 inscrits en février 2020 contre 1507 en janvier 2021).

 De nombreuses personnes en chômage partiel se sont inscrites sur Ensembl’ / Solidar-IT et nous avons pu créer une soixantaine de binômes pendant cette période.

Corinne Letuppe

Par conséquent, à Pau, c’est une véritable dynamique d’entraide et de solidarité qui s’est créée grâce à cet outil métier numérique qui agit comme un intermédiaire indispensable entre voisin solidaire et voisin dans le besoin.

Néanmoins, il ne peut être une solution miracle et les travailleurs sociaux de terrain restent indispensables à son bon fonctionnement. Mais cela prouve qu’en s’adaptant et en innovant, le numérique peut-être un véritable outil de cohésion créateur de lien social. Désormais, il s’agit de faire perdurer et structurer ces actions hors contexte de crise.

Ensembl’ met le pied à l’étrier à des personnes qui ne veulent pas encore s’engager auprès d’associations mais ont envie d’aider ponctuellement. On lutte ainsi un peu contre cette crise de l’engagement associatif »

Pauline Dubois

Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page